Mercredi 19 mars 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution  
Tendances
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : ILS DEMANDENT LEUR DROIT À LA CONDUITE
Les handicapés réclament des véhicules aménagés


A l’appel de la Fédération algérienne des personnes handicapées, quelques personnes handicapées ont tenu, hier, un sit-in, devant la Direction générale des douanes. Ils demandent leur droit à la conduite et le dégel de la loi relative à l’exonération des droits et taxes des véhicules spécialement aménagés aux personnes handicapées.

Salima Akkouche - Alger (Le Soir)
La Direction générale des douanes n’est pas restée insensible à l’appel des personnes handicapées. Les responsables ayant reçu une délégation de la Fédération algérienne des personnes handicapées (FAPH), ont promis des solutions prochainement. «Les responsables de la Direction générale des douanes vont nous réunir avec des membres du ministère des Transports et ceux de l’Industrie pour essayer de trouver une solution à notre problème», a indiqué Atika Maâmeri, présidente de la FAPH. Cette dernière a expliqué que les personnes handicapées rencontrent des difficultés pour l’acquisition de véhicules spécialement aménagés auprès des concessionnaires. Cela est dû, dénonce-t-elle, à la circulaire émanant de la Direction générale des douanes qui limite l’exonération des droits et taxes sur véhicules spécialement aménagés aux seuls handicapés ayant jambe gauche invalide. Cette circulaire vient geler la loi du 11 juillet 2000 fixant les modalités d’application des dispositions de l’article 67 de la loi de finances de 1989 relative à l’exonération des droits et taxes des véhicules de tourisme neufs, destinés aux personnes atteintes, à titre civil, d’une paraplégie ou ayant subi l’amputation des membres inférieurs ou titulaires du permis de conduire catégorie «F» quel que soit le membre handicapé. Par ailleurs, la FAPH propose d’inscrire dans le cahier des charges des concessionnaires, l’obligation de prendre les commandes de véhicules aménagés émanant des clients en situation de handicap. L’allégement du dossier est exigé par la Direction générale des douanes pour les bénéficiaires de l’exonération des taxes sur véhicule aménagé. Il est également proposé la formation des ingénieurs des mines à la conformité des aménagements, la suppression de la taxe sur véhicule neuf et la prise en compte de la boîte automatique comme aménagement pour personnes handicapées. Les personnes handicapées disent réclamer simplement leur autonomie en ayant droit à se déplacer dans leurs véhicules.
S. A.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site