Samedi 5 avril 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
LE SOIR NUMÉRIQUE & SAT
Culture
Lettre de province
Soirmagazine
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Actualités : CAMPAGNE ÉLECTORALE
Sellal annule son meeting à Batna


De notre envoyé spécial à Sétif Kamel Amarni
Le meeting tant attendu et, disons-le, tant redouté, que Abdelmalek Sellal devait animer à Batna, n’aura finalement pas lieu. C’est ce que nous avons appris de source très bien informée.
«C’est le Président en personne qui a déconseillé cette visite à Batna. Il a préféré ne pas prendre le moindre risque en cette période cruciale dans la campagne électorale. Il suffira d'une simple étincelle, de la moindre provocation et tout pourrait arriver», nous explique notre source. Aussi, en place et lieu du directeur de campagne, c'est le secrétaire général du FLN qui a été chargé, «d’en haut», d’aller animer ce meeting, initialement programmé pour le 12 avril avant d'avoir été avancé pour mercredi prochain, le 9 du même mois.
Ce faisant, c’est à Sétif, dans la grande salle omnisports du complexe 8-Mai-1945 que Abdelmalek Sellal entamait sa journée de campagne d’hier vendredi. Un lieu hautement symbolique pour le représentant du candidat Abdelaziz Bouteflika, et pour cause ! C’est d’ici, de cette même salle, du stade fétiche de l’Entente de Sétif que Bouteflika prononçait son dernier discours en date, la dernière fois où il s'était adressé aux Algériens, le 8 mai 2012.
C'était au lendemain de la clôture de la terne campagne électorale pour les législatives du 10 mai 2012, en pleine tempête de ce que l'on appelait «printemps arabe» Sellal, dont la délégation, hier, était dominée par des figures du sport national comme Lakhdar Belloumi, le gardien de l'équipe nationale de handball et le président du Comité olympique, Mustapha Berraf, fera d'emblée le lien entre tout cela. «Bouteflika adore Sétif.
A chacune de ses nombreuses visites ici, il me disait qu’il y retournait se reposer. C’est dû à ses gens accueillants, à son air pur. Sétif, c’est également l'Entente et son légendaire second souffle. Eh bien, sachez que Bouteflika est comme l’Entente ! Il a lui aussi un second souffle impressionnant.» La transition est vite faite. Le directeur de campagne martèle, euphorique : «Aujourd'hui, Sétif se porte bien, Bouteflika va mieux et toute l’Algérie va pour le mieux.» Sellal rappellera le discours de 2012, prononcé ici même. C’est un grand discours où le Président déclinait son projet pour l'Algérie et la jeunesse. C'était en fait ce jour-là que Bouteflika prononçait son fameux «Tab Djnenena» («notre génération est finie»).
Sellal opte, lui, pour le sport et la jeunesse qu’il choisira comme thème du jour. «C'est grâce à Bouteflika que nous nous sommes qualifiés deux fois de suite pour la Coupe du monde. C'est grâce à lui que nous avons gagné la Coupe d'Afrique de handball !»
Selon le meneur de la campagne présidentielle «officielle», le programme du candidat prévoit une grande part pour le développement du sport, pour aussi éradiquer définitivement, le chemin en renforçant des dispositifs comme l'ANSEJ, etc. «Je vous fais le serment que cette wilaya sera le premier pôle industriel et agricole dans un proche avenir.»

«Les grands de ce monde ne visitent que des grands !»
A Sétif, comme à Djelfa la veille, la visite effectuée ce week-end par le secrétaire d'État américain à Alger offre une occasion en or pour le clan présidentiel «conforté» dans son thème central, «la stabilité». «Vous avez vu qui vient de nous rendre visite ? Vous avez entendu ce qu'il a dit ? Sachez que les grands de ce monde ne visitent que les grands ! (...) Nous sommes un pays fort et respecté. L’Algérie est une grande tente, solide et aucun vent ne pourrait l’ébranler.»
Ceci au plan international. Quant au plan strictement domestique, Sellal confirmera, à partir d'El Eulma où il s'est rendu dans l'après-midi, qu’un nouveau découpage administratif est prévu dans pas très longtemps.
De grosses agglomérations urbaines comme El Eulma, El Menia, Aïn M'lila ou In Salah, citées d'ailleurs par Sellal, seront promues wilayas.
K. A.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site