Mercredi 23 avril 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Société
Monde
Contribution
Tendances
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : AU LENDEMAIN DE L’ENQUÊTE DE LA DGSN
Cinq policiers sanctionnés pour dépassements


Les premières décisions de l’enquête diligentée par la DGSN, suite à la diffusion sur le réseau social Facebook d’images montrant des policiers en train de passer à tabac des manifestants, dans la soirée du 20 avril dernier à Tizi-Ouzou, viennent de tomber. De sources policières, nous apprenons que des sanctions ont été prises à l’encontre de cinq fonctionnaires de police auxquels il est reproché de contrevenir aux usages conventionnels dans le traitement des manifestants interpellés. La décision de suspension, prise lundi dernier et qui concernait dans un premier temps deux officiers de police sera étendue, par la suite, dans la journée d’hier, mardi, à trois autres fonctionnaires. Des mesures administratives conservatoires (suspension), ont été prises à l’encontre de ces fonctionnaires, en attendant qu’il soit définitivement statué sur leur cas. Il faut préciser que la vidéo, qui a obligé le patron de la police nationale à sortir de sa réserve en ordonnant, de suite, une enquête, continue de susciter la réprobation de la majorité des citoyens qui condamnent le comportement de ces policiers contrevenant à l’éthique professionnelle et aux usages en vigueur. L’opinion locale ne comprend toujours pas les motivations qui sont derrière le recours à l’empêchement puis à la régression de la traditionnelle marche du 20 Avril. «Si on avait laissé la marche aller à son terme, on ne serait pas arrivé à de telles situations», confient beaucoup de citoyens.
S. A. M.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site