Jeudi 24 avril 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Monde
Contribution
Les choses de la vie  
Ce monde qui bouge
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : SITUATION SÉCURITAIRE
Un groupe terroriste signalé près de Tikjda


Depuis dimanche dernier, des centaines d’éléments de l'ANP ont été déployés le long de la chaîne du Djurdjura dans son versant sud, au niveau des communes d’Aghbalou et de Saharidj, dans la daïra de M’chedallah.
Ce déploiement de l’armée fait suite à l’opération de ratissage déclenchée dans la région d’Iboudrarène, située au sud de la wilaya de Tizi-Ouzou où une section de militaires était tombée dans une embuscade terroriste au cours de laquelle 11 militaires avaient été tués et 5 autres blessés. Durant les échanges de coups de feu qui avaient suivi cet attentat, et malgré les lourdes pertes, les éléments de l’ANP qui avaient riposté à l’attaque, ont pu éliminer trois terroristes et à récupérer leurs armes, selon le communiqué officiel du MDN qui avait promis de déployer tous les moyens nécessaires jusqu’à l’élimination totale de ce groupe terroriste auteur de cet attentat. Aussi, depuis vendredi dernier, des renforts de l’ANP avaient été dépêchés sur les lieux et une vaste opération de bouclage puis du ratissage des lieux a été déclenchée à la recherche de ce groupe terroriste. Et pour parer à toute éventualité de fuite de ce groupe, les forces de l’ANP avaient été déployées du côté sud dans la wilaya de Bouira. Hier, alors que les éléments de l’ANP entamaient un mouvement de ratissage en direction du nord, en allant vers la région de Tizi-Ouzou pour essayer de retrouver les probables caches des terroristes, des informations fiables parlaient d’un groupe terroriste qui aurait été signalé du côté de Tikjda, une autre région vers laquelle les terroristes acculés dans leurs derniers retranchements dans la région d’Iboudrarène et celle de M’chedallah, pourraient s’enfuir. Des informations évoquaient un important groupe terroriste, évalué à une trentaine d’éléments qui aurait été repéré dans cette région de Tikjda. A l’heure où nous écrivions ces lignes, nous apprenons que les forces spéciales de l’ANP se dirigeaient vers cette région de Tikjda.
H. M.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site