Samedi 26 avril 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
LE SOIR NUMÉRIQUE & SAT
Culture
Lettre de province
Soirmagazine
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Vous reprendrez bien deux couches
de blindage sur votre stabilité !

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
Abdekka va bientôt s’adresser aux Algériens. Ah bon ? Sur
quelle chaîne ? Sur MTV !

Murmures TV !

Jusque-là, le concept de stabilité brandi tout au long de la campagne par le G.B.P, le «Ghaïta-Band Procuré», j’avoue que je n’arrivais pas à bien le cerner. Qu’est-ce que ces mécanos de la campagne de Boutef’ entendaient exactement par «stabilité» ? Je sentais bien qu’il s’agissait d’un truc important, puisqu’ils le ressortaient tout le temps, au moindre meeting, et même lorsqu’ils fuyaient les meetings, sous les pierres, je les entendais nettement crier par les fenêtres mi-baissées de leurs belles limousines fortement cabossées «le candidat Bouteflika vous garantit la stabilitéeeeeeeeeeee !». J’en étais donc là, dans mon état de perplexité hébétée face à ce concept ardu, hermétique et dont je n’arrivais pas à cerner les contours, lorsque, soudain, la lumière fut ! Alléluia ! La stabilité avait enfin un visage, une explication figurée et donc tombait ainsi ce mystère épais et qui me pourrissait la vie. Grâce à deux communiqués successifs, j’ai enfin compris ce que voulait dire cette stabilité algérienne. Comme quoi ! Il suffit de deux petits communiqués pour rendre votre vie plus facile, moins sombre. Merci aux deux auteurs de ces communiqués. D’abord, le leader nord-coréen, Kim Jong-un. Ensuite, le Président syrien Bachar el-Assad. Ces deux «fils de» ont tenu à adresser des messages de félicitations à Abdekka suite à sa réélection pour un 4e mandat. Ou à un 5e, je ne sais plus, à vrai dire, je ne tiens plus les comptes depuis le 3e mandat ! Qu’importe ! L’essentiel est là. Deux figures de la stabilité stable ont gratifié mon Président vénéré de communiqués dithyrambiques sur sa capacité à se maintenir au palais, les quatre roues du carrosse bien vissées au marbre. Avec Kim Jong-un et Bachar el-Assad comme certificat de labélisation de ta stabilité, faut bien se rendre à l’évidence : t’es blindé ! Ces deux-là, c’est comme les normes ISO machin chose dans le secteur industriel. C’est comme les étiquettes sur les appareils électroménagers attestant de ta conformité. Je ne sais pas vous, mais moi, depuis que j’ai endossé par… procuration les messages de félicitations du Nord-Coréen et du Syrien, je me sens plus apaisé, plus doux du collier. Comme un menhir qui serait là depuis la nuit des temps mais dont des maçons congénitalement anxieux raffermiraient tout de même les fondations avec du ciment. On ne sait jamais des fois que la terre se dérobe ! Là, indiscutablement, aux yeux du monde, aux yeux de la civilisation, des droits humains, du progrès, du dialogue, de la pluralité, de la polysémie, de l’ouverture sur l’autre, les deux communiqués de félicitations signés par Kim Jong-un et Bachar el-Assad nous placent dans le top 10 des démocraties ! En ne comptant pas la Corée du Nord, la Syrie et nous, il t’en reste donc 7 autres à trouver ! Ah ! Ben non ! Rectificatif ! Il ne t’en reste plus que 6 ! Eh oui ! J’apprends à l’instant que le Russe Poutine vient lui aussi d’adresser un message de félicitations à Boutef’. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

Dernier sondage
Pensez-vous que c’est normal d’instaurer «le seuil de scolarité» pour l’examen du baccalauréat ?
Oui : 18,39%
Non : 71,8%
Sans opinion : 9,81%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site