Mercredi 14 mai 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Société
Contribution
Tendances
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Sports : A J-29 du lancement du Mondial 2014
Les douloureux choix de Halilhodzic


Plus qu’un petit mois avant le grand spectacle mondial du football sur le sol brésilien. Un événement planétaire auquel acteurs ou simples spectateurs préparent les ultimes détails avant le grand voyage. L’Algérie qui honorera sa quatrième participation à l’occasion de cette 20e phase de la Coupe du monde n’y est pas en reste. Sa sélection et ses supporters s’activent pour être de la partie à partir du 17 juin, jour du premier match des Verts face à la Belgique à Belo Horizonte.

Mohamed Bouchama - Alger (Le Soir)
La liste des 30 présélectionnés divulguée lundi, lors d’un point de presse du coach national Vahid Halilhodzic, suscitant nombre de commentaires de la presse et des observateurs avisés, place désormais aux préparatifs. Une étape cruciale pour aborder la compétition dans les meilleures conditions possibles. Le sélectionneur national en est le premier à mettre en exergue l’importance de cette phase entamée depuis voilà quatre jours avec l’arrivée des deux premiers joueurs, Mahrez et Belkalem, au CTN de Sidi Moussa. Un premier groupe de joueurs à propos duquel Coach Vahid n’a pas manqué de déclarer ses inquiétudes au vue de la forme «discutable» affichée par certains à l’instar du sociétaire de Watford. L’ancien défenseur de la JSK, prêté par l’Udinese au club londonien en début de saison, semble sérieusement handicapé par son état physique et le manque criant de compétition en Championship. Halilhodzic qui a mis en relief le côté affectif dans le choix de ce défenseur privé de matches officiels depuis voilà six mois, en raison surtout de ses fréquentes blessures mais également du choix de ses entraîneurs à Watford, a fait savoir qu’il n’hésiterait pas à écarter Essaïd Belkalem dans le cas où ce dernier n’atteint pas, durant cette phase intense de remise en forme, « un niveau appréciable » en mesure de lui assurer une place parmi les 23 joueurs qui iront au Brésil. Une décision douloureuse que l’entraîneur des Verts devra prendre concernant d’autres éléments cochés sur la liste des «30» mais qui, visiblement, ne bénéficieront pas des mêmes circonstances atténuantes que Belkalem ou encore Djebbour. Il s’agira du gardien Si-Mohamed Cédric, des défenseurs Cadamuro et Halliche, des milieux de terrain Boudebouz, Karaoui et Guedioura et de l’attaquant Kadir. Ce sont ces 7 joueurs qui devraient faire les frais du choix final des «23», le 1er juin prochain à Genève.

Quels rescapés pour les locaux ?
La liste communiquée, lundi, par Vahid Halilhodzic n’a pas surpris grand-monde malgré le fait qu’elle soit réduite à sa plus simple expression concernant la présence des joueurs évoluant dans le championnat algérien. Hormis les gardiens Zemmamouche (USMA), Si-Mohamed Cédric (CSC) et Doukha (USMH), le défenseur de l’USMA Khoualed et le médian de l’ESS, Karaoui, en plus de l’ex-capitaine des Verts et de Lekhwiya, Madjid Bougherra désormais sans club, et le meneur de jeu du Club Africain, Abdelmoumène Djabou, le plus gros du contingent retenu par le Bosnien nous vient d’Europe (23 éléments).
Il est, en fait, attendu que l’un des trois gardiens exerçant dans le championnat Mobilis 1 soit éliminé à la veille du déplacement de la sélection au Brésil. Le nom de Si-Mohamed Cédric semble le plus indiqué pour quitter la liste finale qu’arrêtera Halilhodzic le 1er juin prochain à Genève. Le portier du CSC sera toutefois du voyage comme invité de la FAF et séjournera même avec le groupe à Sorocaba. Pour les deux joueurs de champ, Khoualed et Karaoui en l’occurrence, la cause est moins entendue. Si pour le capitaine des Rouge et Noir, la convocation parmi les «23» fait l’objet d’un processus de ballotage au sein duquel figurent les deux anciens… locaux, Halliche (Académica Coimbra) et Belkalem (Watford), le nom de Karaoui n’a aucune chance d’être coché sur la fameuse liste de Halilhodzic. Le Sétifien a, comme Rial, Hachoud, Koudri, El-Orfi et autre Tedjar, souvent été convoqué mais rarement utilisé durant les matches officiels de l’EN. Sa dernière apparition dans le Onze de Halilhodzic remonte au 10 septembre 2013 lors du match Algérie-Mali (1-0) à Blida où il était incorporé à la 65’ à la place de Mostefa. Comme Khoualed, il pourrait faire les frais de son faible temps de jeu chez les Verts, car pour ce qui est de son volume compétitif, Karaoui cumule un temps plus important que la plupart des joueurs retenus par le sélectionneur national dans le secteur de l’entrejeu. D’où la certitude de voir l’EN version Halilhodzic disputer le Mondial du Brésil avec seulement deux éléments, des gardiens, du championnat algérien. C’est maigre comme représentativité comparativement aux trois précédentes participations en Espagne (15 sur 22), au Mexique (11 sur 22) et en Afrique du Sud (3 sur 23).
M. B.

Raouraoua préside une réunion avec Halilhodzic pour évaluer la préparation
Le facteur «excellence» mis en relief
Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a présidé lundi soir au Centre technique national de Sidi-Moussa, une réunion qui a regroupé le sélectionneur national Vahid Halilhodzic ainsi que les membres du bureau fédéral, Djahid Zefzef et Walid Sadi. Cette réunion a porté notamment sur une évaluation exhaustive de la préparation du séjour de l’équipe nationale en vue de sa participation à la Coupe du monde au Brésil (12 juin-13 juillet). Toutes les questions liées à l’organisation des voyages et séjours de l’équipe nationale ainsi que tous les aspects techniques et réglementaires ont été passés en revue pour assurer les meilleures conditions aux joueurs, staffs et délégation. Par ailleurs, l’organisation des deux matches amicaux de préparation qui se dérouleront en Suisse, le 31 mai à Sion face à l'Arménie et devant la Roumanie le 4 juin à Genève, étaient également à l’ordre du jour de cette réunion. Le président de la FAF a insisté sur le facteur «excellence» dans la préparation et l’organisation du séjour de l’équipe nationale, afin d’atteindre les objectifs fixés.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site