Jeudi 15 mai 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Les choses de la vie  
Ce monde qui bouge
Entretien
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Pour qui roule «Amnesty» ?


Par Maâmar Farah
Amnesty n'a pas vu les soldats américains débarquer à Baghdad pour y accomplir l'un des génocides les plus marquants de l'histoire contemporaine. Des preuves préfabriquées et un pognon fou pour le complexe militaro-industriel qui a besoin d'une guerre tous les dix ans pour vendre ses engins de la mort. Les savants de la plus illustre université arabe furent froidement assassinés et tout un pays mis à genoux. Pour rien. Ou si, pour qu'Israël dorme tranquille. Amnesty n'a pas pour vocation de déranger les Américains. Ni les Français pour ce qu'ils ont fait de la Libye. Ou, plus proche de nous, de la Syrie. Pourtant, ce sont des officiels français qui reconnaissent désormais que leur pays a aidé les terroristes contre Damas.
Amnesty ne voit pas les atrocités commises par les hors-la-loi sanguinaires qui veulent anéantir nos nations. Amnesty est malheureuse parce que l'armée populaire et les forces patriotiques ont sauvé la République et l'Etat-Nation. Cette organisation est désarçonnée par l'arrêt du sinistre "printemps" -concocté dans les laboratoires sionistes- aux portes de notre pays ! C'est comme le Tribunal international de La Haye. Les Américains ne le reconnaissent pas et ce qui lui reste à faire, c'est de s'occuper des Soudanais et des Rwandais. Ou des Syriens ! Les généraux américains, la CIA, ne tuent pas. Ils font du cinéma et ni Amnesty, ni le tribunal bidon de l'impérialisme n'ont pour vocation de s'immiscer dans le travail d'Hollywood.
Mais il est un autre cinéma, spécialité de certains titres algériens, qui me désarçonne : on tire à boulets rouges sur Amnesty quand elle critique l'Algérie et on la cite en grand quand elle "tombe" sur le Maroc ! Faut savoir...
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site