Samedi 17 mai 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
LE SOIR NUMÉRIQUE & SAT
Culture
Contribution
Lettre de province
Soirmagazine
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : IL N’EST PAS INSCRIT DANS LE PROJET
Le poste de vice-président passe à la trappe ?


Nulle trace du poste de vice-président dans le projet de révision constitutionnelle de la présidence. Pourtant, la création de ce poste était présentée comme étant l’enjeu principal du quatrième mandat de Abdelaziz Bouteflika.  L’objectif étant de contrôler le processus de succession en cas d’empêchement ou de décès du chef de l’Etat. Cela signifie-t-il pour autant que ce poste soit totalement abandonné? En fait, il est possible que cet «oubli» soit d’ordre stratégique. Dans le cadre de la démarche «consensuelle» adoptée par la présidence, il est possible que cette dernière laisse l’initiative de cette proposition à une formation politique ou un groupe de personnalités. Cela permettrait de crédibiliser cette création puisque n’étant pas imposée par le pouvoir. Mais il est également possible que ce poste ne voie jamais le jour et que la succession soit gérée par les dispositions inscrites dans la Constitution. A titre indicatif, le secrétaire général du Front de libération nationale avait annoncé qu’il ne serait pas question d’instituer ce poste. Le round de consultations avec la classe politique que doit mener Ahmed Ouyahia devra être suivi de très près.
T. H.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site