Mercredi 28 mai 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Prolongations périlleuses


Par Maâmar Farah
Hormis l'infatigable machine qui pond une Constitution tous les 10 ans et le grotesque théâtre où se joue, tous les 5 ans et pour 21 jours, une comédie appelée «Démocratie», qu'est-ce qui marche dans ce pays ? L'agriculture ? L'industrie ? Le tourisme ? L'école ? La santé ? La sécurité ? Les transports ? La propreté ? Les loisirs ? La télé ? La liberté de manifester ?
Ah si, il y a un truc qui marche quand même : c'est l'islamisme qui ne dort jamais et qui peut se cacher dans les pages d'un quotidien à fort tirage, dans les paroles d'un leader de parti obscurantiste, dans les rictus des anciens terroristes recyclés dans la vie politique, dans un sigle qui terrorise les paysans et fait pleurer les bébés, dans les balles assassines et les mines foudroyantes qui tuent tant d'innocents encore...
La République a déjà gagné son match final mais certains veulent lui imposer des prolongations. «Impensable ! C'est de la triche ! Vous bafouez les règlements !» : j'entends les Patriotes hurler leur colère alors que, des tombes fleuries, montent des voix qui supplient l'arbitre de ne pas céder aux magouilles des fraudeurs et de signifier à tous qu'il n'y a pas de prolongations. Mais cet arbitre est-il neutre comme on le prétend ?
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site