Dimanche 1er juin 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Contribution
Ici mieux que là-bas
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Sports : Match amical international, Algérie 3 - Arménie 1
Une mi-temps de rêve puis des approximations !


Sion (Suisse), stade du Tourbillon, temps beau, ciel dégagé, terrain en bon état, affluence nombreuse, arbitrage de M. Sascha Amhof assisté de MM. Charles Helbling et Stefan Bühlmann (Suisse).
Buts : Belkalem (14’), Ghilas (22’), Slimani (41’) Algérie, Artur Sarkisov (46’) Arménie.
Algérie : Zemmamouche, Mandi, Mesbah, Halliche, Belkalem, Lacen (Taïder, 60’), Guedioura (Bentaleb, 60’), Brahimi (Medjani, 60’), Slimani (Soudani, 76’), Mahrez (Djabou, 72’), Ghilas (Feghouli, 71‘).
Entr : Halilhodzic
Arménie : Roman Berezovsky, Artyom Khachaturov, Armen Hambardzumyan, Mauro Gevgeozyan, Henrikh Mkhitaryan, Aras Ozbiliz (Artur Edigaryan, 27’), Edgar Manucharyan (Alexander Tumasyan, 72’), Alex Herk Da Silva, Norayr Aslanyan (Artur Sarkisov, 46’), Levon Hayrapetyan, Levon Airapetian (Varazdat Horoyan, 77’).
Entr : Bernard Challandes

Première sortie amicale réussie pour les Verts d’Halilhodzic, hier, à l’occasion du match-test face à l’Arménie. Un rendez-vous pour lequel le coach bosnien a «commis» un onze-type pour le moins inédit. Feghouli, Ghoulam, Bougherra, Bentaleb, Taïder et Medjani que tout le monde annonçait titulaires d’entrée ont suivi le premier half depuis le banc des remplaçants. Une mi-temps au cours de laquelle les Algériens ont donné le tournis, Brahimi et Mahrez notamment, à leurs sparring-partners du jour.
La paire brune des Verts a, en effet, été souvent ce danger devant lequel les poulains du Suisse Bernard Challandes n’avaient que très peu de solutions. Déjà à la 14’ quand le corner provoqué par l’attaquant de Leicester et botté par le médian de Grenade trouve le crâne de Halliche puis la cuisse victorieuse de son compère de la défense, Belkalem, pour surprendre le géant goal du Dynamo Moscou, Roman Berezovsky n’était pas au bout de ses peines puisque sur un autre débordement de Ghilas, décalé à droite par Mahrez, le toit des bois arméniens s’arrache sous le foudroyant boulet de canon de l’attaquant du FC Porto, donné incertain pour cette joute en raison de douleurs persistantes à la cheville (22’).
En à peine vingt minutes, donc, l’Algérie se donnait cette assurance indispensable avant d’aborder les choses sérieuses dans environ deux semaines, à Belo Horizonte, face à la Belgique. Ceci en dépit du fait que tout n’était pas «en ordre» : Halilhodzic a osé un Onze de départ expérimental qui a fini par être récompensé, d’abord, par une troisième banderille signée Slimani au prix d’un travail préparatoire de Lacen, mal négocié par Mahrez, que le buteur du Sporting Lisbonne a conclu d’une tête en bout de course (40’).
Un don du ciel dans la mesure où la dernière fois que l’EN menait 3-0 au bout de 45 premières minutes remonte au 14 novembre 2003 au stade du 5-Juillet face au Niger (6-0), en qualifications du Mondial-2006. Une avance qu’il fallait conserver, voire fructifier davantage. Et quoi de mieux que d’offrir à la reprise du match une production plus étoffée, une plus importante possession du cuir et de meilleurs équilibres. Un vœu vite contrarié par un but d’Artur Sarkisov qui sème Belkalem et ajuste Zemmamouche avec une incroyable agilité. Surtout qu’à partir de l’heure de jeu, le driver algérien injectait de nouvelles cartouches afin d’apporter fraîcheur et percussion à ses lignes.
Des changements opérés principalement dans l’entrejeu (Taïder et Bentaleb) et en attaque (Feghouli, Djabou et Soudani) qui, tout compte fait, n’ont pas relevé le niveau de prestation des Verts au grand dam d’un public certainement ravi par le résultat mais qui est reparti du stade «Tourbillon» avec de nombreuses incertitudes. D’ici mercredi, date à laquelle l’EN disputera, contre la Roumanie, adversaire autrement plus huppé que l’Arménie, son second test en terre helvétique, des éléments de réponse surgiront de la bouche de Coach Vahid et des pieds de ses joueurs.
M. B.

A l’écoute de Sion Le «Tourbillon» n’a pas fait le plein

Des billets du match amical Algérie-Arménie étaient encore disponibles le jour du match, selon la société chargée de l’organisation de la rencontre, Match World Group agréée par la Fifa. Les supporters qui n’avaient pas encore acheté leurs billets avaient la possibilité de le faire hier à partir de 10h du matin au niveau des guichets du stade. Les prix des places varient entre 25 et 210 euros. La capacité du stade est de 14 283 places. Pour inciter les supporters à venir nombreux pour encourager les Verts, les organisateurs ont décidé de mettre en place un «Fan Village» où l’animation était au rendez-vous et la nourriture gracieusement offerte aux supporters.

Le niet de la police
La sélection algérienne qui devait se déplacer à Sion vendredi matin, soit la veille du match face à l’Arménie, a fini par se déplacer vers le canton du Valais le jour du match sur décision de la police suisse, qui ne pouvait pas assurer la sécurité de la délégation algérienne sur place. «Tout était programmé pour qu’on passe la nuit à Sion, malheureusement, la police a décidé autrement, c’est plus fort que nous», a précisé Vahid Halilhodzic en conférence de presse. Le retour de la délégation algérienne à Genève a eu lieu juste après la fin de la rencontre.

Raouraoua compatit pour Doukha
Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a parlé «de moments difficiles» que vit le gardien de but Azzedine Doukha après la décision du sélectionneur de le libérer du groupe qui se rendra au Brésil pour jouer le Mondial. «Personnellement, j’étais absent ce jour-là à Sidi Moussa, mais c’est sûr que ce sont des moments difficiles pour le joueur. Ca me fait de la peine. J’ai vécu la même chose en 2010 avec le gardien Mohamed Zemmamouche et le milieu de terrain Mourad Meghni, mais c’est la loi du sport», a confié le patron de la FAF à l’APS.

La liste des 23 dévoilée aujourd’hui
La liste des 23 joueurs qui prendront part à la Coupe du monde sera rendue publique aujourd’hui à midi, non pas lors d’une conférence de presse comme convenu par Halilhodzic lors de son point de presse du 12 mai dernier à Sidi Moussa mais à travers un communiqué qui sera publié sur le site de la Fédération algérienne de football. Selon un responsable de la communication au niveau de la FAF, Abdelkader Berdja, «écarter un joueur de la liste des 24 ne mérite pas d’organiser un point de presse. On se contentera d’un communiqué sur le site de FAF», a-t-il soutenu.

Au souvenir de Guendouz and Co
La dernière rencontre de la sélection algérienne en Suisse remonte au 6 mai 1986 à l’occasion d’un match amical face à son homologue suisse au stade de Genève dans le cadre de la préparation des partenaires de Mahmoud Guendouz en prévision du Mondial-1986 au Mexique. L’Algérie s’était inclinée sur le score de 2 à 0 sur deux réalisations de Maissen (8’) et Bregy (14’).

Les médias en force
Une cinquantaine d’organes de presse dont 9 étrangers étaient accrédités par la Fédération algérienne de football pour couvrir le match amical des Verts contre l’Arménie. Les badges d’accréditation donnant accès au stade ont été remis aux représentants de la presse vendredi à l’issue de l’entraînement des partenaires de Saphir Taïder au niveau de la salle de conférences du stade de Genève.

Contrôle anti-dopage au menu
Les 24 joueurs de la sélection algérienne ont subi vendredi des contrôles antidopage inopinés effectués au lieu de résidence des Verts à Genève. Les représentants de la Fifa ont procédé à un double prélèvement sanguin et urinaire en présence du docteur de l’équipe Boughlali. L’instance organisatrice du Mondial avait annoncé, le 15 février dernier au Brésil, que tous les joueurs qui participeront au Mondial-2014 feront l'objet d'un suivi longitudinal, c’est-à-dire qu’ils pourront faire l’objet de contrôles d'urine et de sang possibles à partir du 1er mars. Ces échantillons, une fois analysés, permettront de constituer un «passeport biologique» de chaque joueur. Ils seront ensuite comparés aux prélèvements effectués pendant la Coupe du monde.

Karembeu rend visite aux Verts
Apparition-surprise, vendredi au niveau de la résidence suisse des Verts. C’est l’ex-vedette de l’équipe de France et de la Sampdoria Gènes, Christian Karembeu qui est venu rendre visite à l’équipe de Coach Vahid. Karembeu avait visité l’Algérie en novembre dernier, au lendemain de la qualification des Verts en phase finale du Mondial, à l’occasion de la World Cup Trophy Tour.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site