Lundi 2 juin 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Société
Kiosque arabe
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Début hier des consultations sur la révision de la constitution
Mohamed-Seghir Babès et Cheikh Bouamrane ouvrent le bal


Mohamed-Seghir Babès et Cheikh Bouamrane, respectivement présidents du Conseil national économique et social (Cnes) et du Haut conseil islamique (HCI) étaient les premières personnalités à être reçues par le directeur de cabinet à la présidence de la République, Ahmed Ouyahia. C’était hier à l’occasion du coup d‘envoi des consultations portant révision de la Constitution.
Abder Bettache - Alger (Le Soir)
Les deux personnalités ont fait état de leurs propositions à Ahmed Ouyahia, plaidant notamment pour le «renforcement des libertés individuelles et des libertés collectives, ainsi que la promotion de la société civile». C’est dans cette optique que le président du Conseil national économique et social a plaidé pour la «constitutionnalisation à l’instar des autres pays à travers le monde». M. Babès a qualifié la promotion de la société civile et la consécration de la démocratie participative de questions «extrêmement importantes qui doivent trouver les conditions de leur juste projection dans le nouveau texte constitutionnel, évoquant, à cet égard, l’engagement pris par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lors de son investiture après sa réélection pour un quatrième mandat et lors du premier Conseil des ministres». Pour sa part, le président du Haut conseil islamique (HCI) a porté à l’attention d’Ahmed Ouyahia «l’importance de l’unité du peuple et de l’enseignement et leur importance pour le bien du pays». Cheikh Bouamrane a précisé à la presse avoir «discuté avec M. Ouyahia, de plusieurs questions d’actualité qui intéressent tous les citoyens algériens», en soulignant l’«importance de l’unité du peuple ainsi que l’enseignement et la formation», qu’il a qualifiés d’«essentiels» pour hisser le pays au niveau des pays les plus développés. Ce lundi, d’autres personnalités seront reçus par Ahmed Ouyahia, alors que les partis politiques sont attendus à partir de mardi prochain. Le directeur de cabinet à la présidence de la République, M. Ouyahia, recevra, entre le dimanche 1er et le jeudi 5 juin, au siège de la présidence de la République, «9 personnalités nationales, 8 partis politiques, le président du groupe du tiers présidentiel au Conseil de la nation et 2 organisations nationales», a-t-on indiqué de même source. Le 15 mai dernier, la présidence de la République avait adressé des invitations à 150 partenaires constitués notamment de partis politiques, organisations et associations nationales et représentants de diverses corporations, en vertu de la décision du président Bouteflika, prise le 7 mai dernier, en Conseil des ministres.
Les invitations adressées ont été acceptées par «30 personnalités sur 36 destinatrices d'une invitation, 52 partis politiques sur 64 invités, toutes les 37 organisations et associations nationales destinatrices d'une invitation et les 12 professeurs d'université sollicités», selon un communiqué rendu public mercredi dernier.
A. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site