Lundi 2 juin 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Société
Kiosque arabe
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : SUITE À L’APPARITION DE DEUX CAS DE CORONAVIRUS
Les futurs hadjis sont-ils en danger ?


L’équipe de médecins faisant partie de la mission du Hadj sera renforcée à titre préventif et en raison de la menace coronavirus en Arabie Saoudite, a annoncé hier Slim Belkessam, le conseiller chargé de la communication au ministère de la Santé. Le responsable a aussi déclaré qu’en attendant la saison du Hadj, l’Algérie appliquera scrupuleusement les recommandations que l’OMS pourrait émettre concernant les consignes liées au déplacement vers les Lieux-Saints de l’islam suivant l’évolution de la maladie.
F.-Zohra B. - Alger (Le Soir)
La menace coronavirus est toujours présente en Arabie Saoudite à la veille de la Omra du Ramadhan qui est connue pour drainer un nombre important de pèlerins et de la saison du Hadj. Toutefois, le ministère de la Santé se veut rassurant et assure qu’à ce jour, la menace reste minime du fait que si la transmission de l’homme à l’homme est possible, elle reste faible.
A l’approche de la saison du Hadj, il y a selon Slim Belkessam plusieurs éléments à prendre en considération, il s’agit en premier lieu du fait que la capacité du virus de se transmettre de l’homme à l’homme reste faible. «La situation en Arabie Saoudite notamment est actuellement suivie par l’Algérie et par l’OMS. Selon l’évolution de la situation, nous prendrons toutes les mesures adaptées. Il faut savoir que l’Algérie a ratifié le règlement sanitaire international qui s’impose à la législation locale», a précisé le responsable notant que dans ce cadre, l’Algérie appliquera scrupuleusement les recommandations de l’OMS concernant les consignes liées au déplacement vers les Lieux-Saints de l’islam.
A ce jour, l’OMS n’a pas émis de restriction pour les échanges de marchandises et de personnes en rapport avec la menace coronavirus.
Le directeur de la prévention au ministère de la Santé de la Population et de la Réforme hospitaliére, Smaïl Mesbah a aussi précisé sur les ondes de la Radio Chaîne 3 qu’actuellement, seulement 532 cas de coronavirus ont été signalés dans le monde, la maladie étant apparue en février 2012. «Le comité d’experts de l’OMS a conclu qu’il n’y a pas de signe probant de transmission interhumaine forte mais nous restons toutefois vigilants», a déclaré Smaïl Mesbah.
Selon Slim Belkessam, au moins un centre d’isolement par wilaya sera aussi installé en prévision d’éventuels nouveaux cas de coronavirus. C’est suite à une décision du Premier ministre que sera renforcée l’équipe de la mission médicale lors de la prochaine édition du Hadj actuellement en préparation.
Les moyens logistiques selon Slim Belkessam seront aussi renforcés.
Cette semaine, deux personnes revenues de la Omra étaient atteintes du coronavirus, l’une originaire de Tlemcen et l’autre de Koléa et sont actuellement hospitalisées. Désormais donc, les pèlerins recevront avant leur départ un quota de masques et bénéficieront de séances d’information et de sensibilisation individuelles.
Selon le responsable, des séances de formation seront aussi destinées aux imams et aux mourchidate pour qu’ils puissent à leur tour prodiguer des conseils sanitaires accompagnés de dépliants au profit des pèlerins.
Pour sa par, Smaïl Mesbah a annoncé qu’un dispositif d’alerte et de surveillance est mis en place. La surveillance concerne aussi les postes frontaliers, selon le directeur de la prévention qui évoquera aussi le laboratoire de coronavirus dont l’Algérie est la seule à disposer au niveau africain.
Lors de l’émission «l’invité de la rédaction», Smaïl Mesbah déclare que toute personne revenue d’Arabie Saoudite avec des symptômes comme la toux, la fièvre ou une gêne respiratoire, est hospitalisée, isolée prélevée et traitée si nécessaire.
Actuellement selon le responsable, le travail de prévention se fait en collaboration avec l’Office national du Hadj et de la Omra.
F.-Z. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site