Mercredi 4 juin 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Société
Contribution
Tendances
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Après, l’annulation de la réservation par le Hilton
La conférence de la CNLTD à Zeralda


La Coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique (CNLTD), qui avait prévu de réunir sa conférence nationale à l’hôtel Hilton, a dû se contraindre hier à chercher un autre lieu pouvant accueillir son activité. L’Hôtel Hilton, qui avait pourtant confirmé la réservation, s’est rétracté et a informé lundi qu’il ne disposait pas de salle de libre pour le 10 juin. La CNLTD dénonce une annulation dictée par une décision politique occulte.

Sofiane Aït Iflis - Alger (Le Soir)
Les chefs de partis et personnalités animant la CNLTD se sont réunis hier, en fin d’après-midi, au siège d’Ennahda afin de réagir à la situation.
Outre que dénoncer l’annulation de la réservation par l’administration de l’hôtel Hilton, ils devaient surtout prospecter et trouver un autre lieu pour réunir la conférence de la transition prévue pour le mardi 10 juin.
Selon des sources proches de la Coordination, la conférence aura lieu finalement au niveau du chapiteau de l’hôtel Mazafran de Zeralda.
La réservation aurait été faite hier.
Dans son communiqué rendu public hier, la CNLTD confirme qu’elle a trouvé un lieu de substitution au Hilton mais ne précise pas lequel. En revanche, elle a insisté pour dire que la conférence aura lieu qu’elles qu’en soient les conditions et à la date prévue.
Il va sans dire qu’elle n’a pas manqué de dénoncer l’attitude de l’administration du Hilton. Elle rappelle, joignant deux fac-similés des correspondances avec l’administration de l’hôtel, que le Hilton avait confirmé en date du 21 mai la réservation de la grande salle Tassili avant de regretter en date du 2 juin, l’indisponibilité de salles.
La CNLTD accuse le pouvoir de pressions sur la direction de l’hôtel. Ce à quoi la wilaya d’Alger a répondu hier, à travers une mise au point au président de Djil Djadid, Sofiane Djilali qui, dans la presse du jour, a accusé le ministère de l’Intérieur et les autorités locales de retarder la délivrance d’une autorisation de tenue d’une réunion publique le 10 juin.
La wilaya d’Alger affirme qu’aucune demande relative à cette réunion n’a été déposée auprès de ses services. La CNLTD attendait justement la réservation de la salle pour y introduire sa demande, a expliqué M. Sakhri, porte-parole de Djil Djadid.
S. A. I.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site