Dimanche 8 juin 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Ici mieux que là-bas
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Bouira
Reddition d’un terroriste à Aomar


De sources sûres, nous apprenons qu’un dangereux terroriste, surnommé «El Mancho», s’est rendu aux services de sécurité dans la commune d’Aomar, à 22 kilomètres au nord-ouest de Bouira, au courant de la semaine passée, avec arme, une kalachnikov, et bagages.
D’après nos sources, ce dangereux terroriste, natif de Draâ-El-Mizan dans la wilaya de Tizi-Ouzou et âgé de 47 ans, avait rejoint les maquis terroristes au début des années 1990. Il était surnommé «El Mancho» suite à un accident dans son jeune âge qui a lui coûté la perte de son poignet.
Aussi, et toujours selon nos sources, ce fut sur des informations précieuses fournies par ce terroriste que les éléments de l’ANP avaient déclenché une opération de ratissage s’étalant sur plusieurs hectares et comprise entre la localité de Herbichje dans la commune de Tizi-Ghennif, la région de Beggas dans la commune de Kadiria et la forêt de Rabta dans la commune d’Aomar. Toute cette région est considérée comme une zone de repli, par la phalange Al Farouk, et ce, depuis l’élimination du groupe de Qezouit, abattu par les services de sécurité en 2006 et dont les derniers éléments avaient été éliminés en 2011.
Au cours de cette opération minutieusement menée par les forces combinées de l’ANP, un terroriste avait été éliminé et une kalachnikov et des munitions avaient été récupérées, rappelle-t-on toujours de mêmes sources.
Pour rappel, la phalange Al Farouk composée d’une vingtaine de terroristes, et qui a fait allégeance au GSPC puis AQMI, active dans la région de Lakhdaria.
Elle se distingue souvent par des attentats à la bombe qu’elle active à distance, et ses membres, traqués sans relâche par les éléments de l’ANP, se déplacent souvent en petits groupes ou en solo, pour limiter les pertes, comme ce fut le cas pour l’opération de la semaine dernière où un seul terroriste avait été surpris dans ce périmètre avant d’être éliminé.
H. M.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site