Mardi 17 juin 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Monde
Contribution
A fonds perdus
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Sports : Le Docteur Boughlali lui a donné son feu vert médical
Yebda à nouveau dans les plans de Coach Vahid


De nos envoyés spéciaux, M. Bouchama, A. Andaloussi et S. Sid
Plus qu’incertain en fin de semaine dernière, au lendemain du match d’application entre joueurs au WSC de Sorocaba, le milieu de terrain des Verts, Hassan Yebda, devra finalement faire partie de la liste des joueurs concernés par ce premier match de l’EN en Coupe du monde. Le feu médical donné par le médecin-chef de la sélection, le Dr Boughlali, offre une nouvelle opportunité aussi bien à l’ex-Grenadin qu’au sélectionneur algérien.
«Yebda va bien et s'entraîne le plus normalement avec le groupe. Il ne ressent plus de douleurs. Il est apte à jouer face à la Belgique, à l'instar de l'ensemble des autres joueurs retenus pour cette compétition», avait confié le Dr Boughlali lors d'un point de presse tenu, dimanche, au niveau du camp de base des Verts à Sorocaba. Le joueur de l’Udinese relevait d’une blessure au mollet contractée lors du stage en Suisse puis de douleurs au niveau de la cheville suite à un contact avec un de ses camarades, au début du stage au Brésil. Yebda, qui s'était contenté de trois séances de travail en solo, a réintégré le groupe jeudi dernier lors du match d’application entre les joueurs de l’EN. Le lendemain, il a fait l’impasse sur les deux séances avant de réapparaître, à nouveau, au cours de la séance de samedi après-midi. Des blessures à répétition que le médecin de la sélection justifie par l’intensité de la préparation d’une épreuve comme la Coupe du monde. «C'est tout à fait normal qu'un joueur se blesse avant le début de chaque tournoi majeur. Cela est dû à la charge de travail imposée par le sélectionneur, qui diminue à l'approche de la compétition», a-t-il assuré lors du point de presse de dimanche. Une explication qui n’est pas sans remettre en question les propos de Halilhodzic qui avait estimé, en de nombreuses occasions, que «le programme de préparation a été minutieusement étudié car il prend en considération la forme spécifique de chaque élément» , attestant ensuite que «tous les joueurs adhèrent à ce plan de travail», avant de conclure : «Depuis trois ans que j'entraîne cette équipe, aucun joueur, je dis aucun, n'a eu une blessure musculaire, notre programme d'entraînement est bien étudié», avait-il indiqué pour éteindre la polémique qui avait suivi les déclarations de Feghouli qui avait mis en cause la grosse charge de travail imposée aux joueurs de la sélection lors de la première semaine du stage de Sidi Moussa.
M. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site