Mardi 17 juin 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Monde
Contribution
A fonds perdus
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Le beurre et l’argent des Saoudiens…


Par Maâmar Farah
Des lecteurs me reprochent d’avoir souligné que le Premier ministre a publiquement déclaré que «le FIS ne reviendra pas» et d’écrire qu’il ne fallait pas donner de signification politique à la désormais célèbre accolade entre Sadi du RCD et Djeddi du FIS. Ces lecteurs auraient voulu que je ne relève pas la détermination de M. Sellal qui balaye toutes les assertions sur un prétendu retour du FIS. Ils prennent certainement leur désir pour la réalité et veulent croire que le parti dissous par le patriote révolutionnaire Boudiaf va encore sévir en Algérie. Comme ils veulent que cette accolade et la présence de dirigeants du FIS à la conférence de Zéralda soient interprétées comme les signes de l’émergence d’un front uni contre le pouvoir, où le FIS aura un rôle important à jouer.
C’est toujours comme ça avec les intégristes de tous bords : pour être crédible et «démocrate», il faut taire leurs excès, accepter leur ordre fasciste, oublier leurs crimes. Et si vous n’êtes pas d’accord avec leur pensée et leurs méthodes, vous êtes forcément avec ceux d’en face, c’est-à-dire le pouvoir. Ils ne peuvent accepter que vous puissiez être indépendant, ni avec les uns, ni avec les autres. Mais gardant votre lucidité pour repérer une phrase, un mot qui ne va pas dans le sens de leurs souhaits.
En fait, ce qu’ils veulent, c’est que nous claironnions que le FIS est désiré par le pouvoir et l’opposition à la fois. Et pourquoi pas une haie d’honneur composée des agents de la Garde communale, des Patriotes, des veuves et des orphelins de tant d’Algériens tués pour s’être levés contre l’émirat financé par les Saoudiens…
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site