Lundi 30 juin 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Kiosque arabe
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Pour que Belloumi, Madjer et les autres dorment en paix ce soir


Par Maâmar Farah
Pour toute une génération, le scandale de Gijón restera comme une plaie ouverte qui ne se cicatrisera jamais. Parce que nous y avions cru, parce que c’était une cuvée exceptionnelle, parce que c’étaient les enfants de la réforme sportive de 1977, parce que nous pensions naïvement que le sport ne pouvait transcender ses propres valeurs, nous fûmes mortifiés ce jour-là. Une chaleur suffocante et déjà cette impression de malaise face au Chili quand, au retour des vestiaires, les Verts qui menaient 3 buts à zéro, se laissent déborder par l’adversaire. Les deux buts encaissés pèseront lourd dans la balance. Quand les Allemands et les Autrichiens se présentent sur le terrain d’El Molinon, personne ne pouvait imaginer qu’ils allaient descendre aussi bas dans la tricherie.
Ce soir, les gens de ma génération ne parleront que de ça. Et s’ils savent que, sur le papier, le Onze allemand risque de faire des dégâts dans notre défense, ils savent aussi que la nouvelle génération est prête pour prendre la revanche. Physiquement, techniquement, tactiquement mais surtout mentalement. Pour que les Madjer, Belloumi Assad, Merzekane, Khalef et tant d’autres puissent dormir en paix ce soir.
Ce match n’ouvre pas seulement les portes des quarts de finale, sur la route royale que n’empruntent que les grands, il lave aussi un honneur souillé par l’antisportivité. Et même si je ne le verrai pas pour épargner mon pauvre cœur, je sais que les vôtres, là où vous serez, battront à l’unisson pour ce maillot vert. Et quel plus beau maillot que celui de 1982, cousu dans les ateliers de la glorieuse Sonitex. Honorez-le mes enfants ! Soyez incisifs dans vos attaques, précis dans vos tirs, solides dans votre défense, corrects dans votre jeu… L’Algérie qui vous aime tant vous dit «bonne chance !»
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site