Mercredi 9 juillet 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Digoutage fi Ramdane
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Sports : Il fera une escale à Alger à son retour du Brésil
Le chantier Gourcuff déjà opérationnel !


La page Halilhodzic est définitivement tournée. Désormais, les Verts apprendront à connaître la méthode Gourcuff, officiellement chargé de mener le volet technique de la sélection pour les trois prochaines années. C’est du moins ce que laissent entendre des sources au fait des affaires de la sélection qui confirment l’arrivée, la semaine prochaine à Alger, de l’ancien coach des Merlus aux côtés du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, en provenance de Rio de Janeiro.
Et ça repart pour une nouvelle aventure pour les Fennecs. Tout auréolés par leur mémorable parcours lors du Mondial brésilien, les coéquipiers de Bougherra auront à peine le temps de respirer avant de reprendre le chemin du terrain. Au sein de leur club employeur. Puis chez les Verts, dans quelques semaines. Un Onze national qui aura comme principal objectif lors du second semestre de cette année 2014, la qualification à la phase finale de la CAN-2015 prévue, au début de l’année prochaine (15 janvier-8 février), au Maroc. Une mission qui passera par des éliminatoires serrées à partir du mois de septembre où les camarades de Feghouli seront en appel à Addis-Abeba avant de recevoir, certainement à Blida, le Mali, principal concurrent aux deux billets qualificatifs au tour de Maroc-2015. C’est donc un chantier précoce que le Français Christian Gourcuff aura à ouvrir pour son baptême à la barre technique de l’EN algérienne. Sa rencontre avec le boss de la FAF, en marge de la Coupe du monde, a été une occasion de finaliser certains dossiers portant sur la préparation de l’entrée en lice des Verts dans les qualifications de la CAN-2015. Une perspective qui arrive à grands pas et qui nécessite la mobilisation des moyens humains et logistiques à même d’assurer au Club Algérie les nécessaires atouts pour animer le rendez-vous africain des nations, en 2015. L’ancien coach d’El-Gharafa ne sera pas, pour autant, pressé par le challenge étant donné que sa présence au Brésil lui a permis de superviser de près l’équipe et les joueurs. «Et même de discuter avec certains d’entre eux», à en croire nos sources. Ces dernières affirment que «Gourcuff a tout finalisé avec le président de la FAF, Mohamed Raouraoua» indiquant, par ailleurs, que «les collaborateurs de Gourcuff sont déjà choisis».
Si les noms des assistants du technicien français ne devraient être divulgués qu’après l’aval de la FAF à l’intronisation de Gourcuff à la barre technique de l’EN algérienne, à l’occasion de la réunion du prochain bureau fédéral, nos sources confirment la présence de certains de ses membres aux matches du second tour des éliminatoires de la CAN-2015 (match aller 18-20 juillet, retour 1-3 août) entre le Bénin et le Malawi et ceux, amicaux, que le Mali et l’Ethiopie comptent disputer le mois prochain. Un mois d’août qui s’annonce également caniculaire pour nos footballeurs internationaux qui devront reprendre la compétition dans leurs championnats respectifs. Un début de saison qui sera suivi par Gourcuff et ses collaborateurs qui devront programmer plusieurs déplacements en Europe pour suivre l’évolution de nos expatriés. Un contingent qui devrait faire partie de l’effectif de base que choisira Gourcuff pour lancer les éliminatoires. Gourcuff devrait, à ce titre, entamer ses missions à la barre technique de l’EN algérienne en s’appuyant sur le groupe de joueurs ayant pris part à l’épopée de Brésil-2014. Le come-back de certains «exclus» de la liste des 23 pour la Coupe du monde, à l’exemple de Guedioura et Boudebouz pourrait être la seule nouveauté de la liste des convoqués pour le déplacement d’Addis-Abeba, entre le 5 et le 6 septembre puis la réception du Mali, en Algérie, le 10 septembre. Gourcuff verra plus clair à l’abordage de la troisième journée prévue entre le
10 et 11 octobre durant laquelle les Verts se rendront soit au Bénin sinon au Malawi. En ce sens qu’il aura une meilleure connaissance de son groupe et une plus grande visibilité quant aux chances de la sélection nationale de faire partie des équipes devant animer la CAN-2015.
Ce sera un tournant dans le parcours des Verts avant l’entame de la phase retour des éliminatoires qui débutera le 15 octobre par un match à domicile face au vainqueur Bénin- Malawi, suivi d'un autre rendez-vous à Blida, contre l'Ethiopie (14-15 novembre) avant de boucler les éliminatoires par un déplacement à Bamako pour affronter le Mali lors de la 6e journée prévue le 19 novembre 2014.
M.B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site