Mercredi 9 juillet 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Digoutage fi Ramdane
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : MOHAMED EL-GHAZI :
«Nous travaillons avec les syndicats qui ont une vocation nationale, pas corporatiste»


En visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Oran hier, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El-Ghazi, a précisé concernant les membres figurant dans la commission du FNPOS qui ne compte que l’UGTA comme organisation syndicale, que son ministère ne travaille qu’avec les syndicats qui ont une vocation nationale, «pas corporatiste», dit-il.

Amel Bentolba - Oran (Le Soir)
Concernant les appréhensions évoquées par l’Organisation internationale du travail sur son site quant aux nouvelles réformes du code du travail en Algérie, à savoir que des syndicats sont exclus et non agrées, M. le ministre dira que «sur ce point précisément, il y a un procès d’intention qui est fait à l’Algérie, il y a des syndicats internationaux qui ont des motivations non syndicales qui cherchent à créer des problèmes. Sachez qu’en Algérie il y a 64 syndicats agrées qui activent en toute liberté et dans tous les secteurs, le droit de grève est utilisé, les revendications sont présentées et négociées».
Pour les syndicats qui n’ont pas obtenu leurs agréments en attente depuis des années, le ministre tient à préciser : «le ministère délivre des agréments en fonction de la loi portant sur les syndicats et les associations de manière générale. Il y a une période de mise aux normes de procédures qui prennent un peu de temps, ce qui est normal. Jusqu’à maintenant, à ma connaissance, il y a seulement deux ou trois cas qui sont en train d’être examinés».
Auparavant, le ministre a pris part à la signature de deux conventions ; la première concerne les jeunes de 16/20 ans, signée entre l’Anem et la Direction de la formation et de l’emploi, la seconde entre l’Ansej et la Formation professionnelle. De même qu’il a inspecté le programme FNPOS, 168 logements à Haï Yasmine et fait savoir à cet effet que sur les 30 000 logements FNPOS, 20 000 ont été distribués, le reste est en cours. «Nous comptons proposer au gouvernement un autre programme qui pourrait satisfaire la demande où nous visons les 30/40 ans parmi des cadres de l’Etat ou du privé» ajoute-t-il.
La visite de travail a été clôturée par une cérémonie de distribution de logements FNPOS au profit des bénéficiaires.
A. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site