Dimanche 13 juillet 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Monde
Ici mieux que là-bas  
Digoutage fi Ramdane
Entretien
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Monde : Poursuite de l’agression israélienne contre Ghaza
Le bilan s’alourdit


Les raids de l’aviation israélienne se poursuivent et le bilan s’alourdit davantage. Une nouvelle frappe dans la ville de Ghaza hier, pour le cinquième jour consécutif, a tué cinq Palestiniens portant à moins de 127 le nombre de morts et 700 blessés depuis le début du conflit. C’est ce qu’a indiqué le porte-parole des services d'urgences, Achraf Al-Qoudra, cité par l’APS.
Selon le ministère palestinien de la Santé, les deux tiers des victimes sont des civils dont des enfants, des femmes et des personnes âgées.
Nombre d’instances internationales ont ainsi exprimé leurs préoccupations. La Ligue arabe a décidé de tenir demain une réunion d'urgence au niveau ministériel pour discuter de la détérioration de la situation dans la bande de Ghaza.
De son côté, le Secrétariat général de l'Union du Maghreb arabe (UMA) a dénoncé ce vendredi l'agression israélienne brutale contre Ghaza.
Il a toutefois, réitéré sa position ferme à la cause palestinienne, sa totale solidarité avec le peuple palestinien et son soutien dans sa lutte pour recouvrer ses droits nationaux légitimes et l'établissement de son Etat indépendant avec El Qods-Est pour capitale.
L'UMA a appelé la communauté internationale et l'ONU à intervenir d'urgence pour obliger l'agresseur israélien à arrêter immédiatement ses opérations militaires et à accélérer la recherche d'une solution juste et globale à la cause palestinienne.
Le Haut Commissariat des Nations unies aux droits de l'Homme a exprimé pour sa part, sa préoccupation de l'agression militaire israélienne, rappelant au gouvernement d'Israël que «le fait de cibler des maisons de civils constitue une violation du droit international humanitaire».
La Haute Commissaire aux droits de l'Homme, Navi Pillay, a réitéré l'appel lancé par le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon pour la conclusion d'un accord de cessez-le-feu.
Au total, trente-quatre associations humanitaires internationales ont appelé au cessez-le-feu et au respect des droits de l'Homme dans ce territoire palestinien sous blocus israélien.
Synthèse Rym N.

Le Président égyptien met en garde contre l'«escalade» à Ghaza
Le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a prévenu hier que l'escalade du conflit entre Israël et le Hamas à Ghaza coûterait d'autres «vies innocentes», les raids israéliens ayant déjà tué 127 Palestiniens en cinq jours. Le gouvernement égyptien est en contact à la fois avec Israël et le Hamas, a déclaré M. Sissi, selon son porte-parole, après une réunion entre le Président égyptien et l'émissaire du Quartette pour le Proche-Orient Tony Blair.

La Grande-Bretagne «extrêmement préoccupée»
La Grande-Bretagne est «extrêmement préoccupée» par la situation à Ghaza, a déclaré samedi le chef de la diplomatie britannique, William Hague, au cinquième jour de l'agression israélienne contre l'enclave palestinienne. «Extrêmement préoccupé par la situation humanitaire et les pertes de vies humaines à Ghaza. Je vais parler au président Abbas aujourd'hui», a écrit le ministre des Affaires étrangères sur son compte Twitter officiel, en évoquant une conversation téléphonique avec le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site