Lundi 14 juillet 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Kiosque arabe  
Digoutage fi Ramdane
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : ALGER RÉPOND À RABAT
Des propos «irresponsables et outrageants»


Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a réagi, samedi après-midi, aux propos insultants du chef de la diplomatie marocaine. Abdelaziz Benali Cherif a qualifié d’irresponsable et d’outrageante» la sortie publique de Salaheddine Mezouar.

Tarek Hafid - Alger (Le Soir)
Le ministère des Affaires étrangères a finalement répondu à l’agression verbale du ministère marocain Salaheddine Mezouar.
«Les propos irresponsables contre l'Algérie de hauts dirigeants gouvernementaux marocains renouent avec une pratique bien connue de fuite en avant que la partie marocaine remet au goût du jour à chaque fois que le processus du parachèvement de la décolonisation du Sahara occidental enregistre une avancée», a indiqué le porte-parole du ministère des Affaire étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, indique l’APS dans une dépêche publiée samedi après-midi. Ce dernier estime que ces «propos outrageants» constituent «une dérive» et dénotent d’une «frilosité qui ne siéent pas aux relations entre les deux pays frères et voisins».
Cette réaction intervient 48 heures après la déclaration du ministre marocain face aux membres d’une commission parlementaire. «L'Algérie utilise tous les moyens financiers et logistiques pour contrecarrer les efforts du Maroc visant à trouver une résolution. La dernière chose a été (la désignation de) cet envoyé spécial de l'Union africaine. Quand on voit les tentatives du régime algérien pour contrer nos efforts, nous constatons que les méthodes utilisées sont vraiment minables», avait affirmé, jeudi, Salaheddine Mezouar.
Pour Alger, le comportement de certaines personnalités politiques marocaines ne saurait «induire en erreur la communauté internationale». «Cette attitude de certaines autorités marocaines ne saurait réussir à induire en erreur, ni les peuples de la région ni la communauté internationale, qui sont en mesure d'établir les responsabilités dans l'impasse que connaît le processus de règlement du conflit du Sahara occidental, ainsi que dans les conséquences négatives qui en découlent». A ce titre, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a rappelé la position de l’Algérie vis-à-vis de la question du Sahara occidental .
«L'Algérie dont la position sur la question du Sahara occidental s'identifie au consensus international et à la doctrine des Nations unies ne peut que rejeter fermement les accusations fallacieuses émises par lesdits dirigeants marocains et regrette profondément un tel comportement qui heurte frontalement les valeurs que partagent les peuples algérien et marocain frères», a indiqué M.Benali Cherif.
T. H.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site