Lundi 14 juillet 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Kiosque arabe  
Digoutage fi Ramdane
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Horrible à Ghaza, mais... avantageux en Libye et en Syrie !


Par Maâmar Farah
Certains sont allés vite en besogne en extrapolant sur le sens à donner à notre dénonciation de la planète Merkollande : pour eux, il s'agit d'un alignement pur et simple sur les islamistes, responsables de tout ce qui se passe à Ghaza. Fausse route. D'abord, nous ne partageons pas la pensée de Hamas, ni celle des Frères musulmans, ni encore l'idéologie de nos propres intégristes. Nous avons assez souffert de leur extrémisme pour ne pas tomber dans leurs bras aujourd'hui, comme tant d'autres. L'islamisme radical a fait autant de mal aux Arabes, sinon plus, que les dictatures qu'il combat. C'est un mouvement qui prône la théocratie, le refus des libertés et des droits de l'Homme, prêche l'intolérance, menace la paix et la sécurité et doit être combattu en tous lieux et temps. Israël a le droit d'exister et de se défendre contre le terrorisme, comme le font l'Égypte et l'Algérie. Sauf qu'Israël occupe les terres des Palestiniens et que ces derniers ont le droit de résister par les armes, comme le reconnaît l'ONU. Et, surtout, cela ne donne pas le droit de massacrer des centaines de citoyens déjà anéantis par un siège inhumain.
Et lorsque M. Hollande s'inquiète de la sécurité d'Israël, puissance nucléaire «menacée» par quelques projectiles artisanaux et qu'il manifeste son soutien à l'ordonnateur des massacres, il oublie surtout que ces terroristes islamistes qu'il abhorre à Ghaza, sont ses copains «chouchoutés» en Syrie ! Mais dans ce dernier pays, ils agissent pour la «bonne cause» : abattre un régime laïque et progressiste et détruire une nation arabe. Pour M. Hollande, le choix est aussi clair que le fut celui de M. Sarkozy quand il vint au secours de ses copains barbus à Benghazi. Le terrorisme islamiste ? Mais c'est la France officielle qui le soutient, qu'elle soit de gauche ou de droite.
[email protected]
P. S. : le 12 juillet 1994, les terroristes islamistes assassinaient Yasmina Drissi, correctrice au Soir d'Algérie. Paix à son âme. Hier 12 juillet 2014, vingt années après, les islamistes armés ont tué, à Bel-Abbès, 3 soldats et 4 gardes communaux. Qu'ils reposent en paix. Le combat continue...

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site