Lundi 14 juillet 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Kiosque arabe  
Digoutage fi Ramdane
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Le fantasme de tous les dictateurs !

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
Finalement, le Brésil s’en sort plutôt bien. Eh oui ! Il
aurait pu faire partie du groupe H et se faire sortir dès le 1er tour.

Par l’Algérie !

Tous les dictateurs de la planète en rêvent. Une Coupe du monde de foot permanente ! Une Coupe du monde qui durerait tout le temps ! Du 1er janvier au 31 décembre, avec arrosage des pelouses le soir du réveillon de fin d’année pour la reprise de la compét’ le 1er janvier de l’année d’après. Que du bonheur ! Pas le temps de se prendre la tête, celle-ci étant déjà prise par les retransmissions, les directs, les «à-côté», les interviews fleuves, et les colloques sur la pratique du jeûne durant la Coupe du monde, mythe ou réalité ?». Non, parce que comme ça, une Coupe du monde tous les quatre ans, c’est plutôt maiiiigre ! C’est trop espacé dans le temps social et économique. Et ça a le don d’irriter le peuple. Les Africains l’ont vite compris qui ont institué une Coupe d’Afrique tous les deux ans. Tous les deux ans, une Coupe d’Afrique, c’est un progrès notable. Même si je suis tout de même étonné que dans un continent ayant une densité aussi élevée de dictateurs au mètre carré, l’on n’ait pas encore réussi à instaurer une CAN permanente. Alors, bien sûr, les puristes, les spécialistes, les experts et tous les «footballogues» du monde vont me rétorquer qu’une Coupe du monde permanente, ça présente le risque de la lassitude. Pas sûr du tout à voir les accrocs, les enragés qui ont suivi cette dernière édition au Brésil. Et puis, de toutes les façons, penser cela, c’est faire offense à l’esprit génial des dictateurs. Non contents de travailler à l’instauration d’une Coupe du monde permanente, les potentats financent aussi des recherches scientifiques sur l’éradication totale de la colère du panel de nos sentiments humains. Mon Dieu la belle vie que cela laisse présager. Du foot non-stop et zéro colère dans les artères et le ciboulot. Le nirvana ! Un truc de dingue ! Y aurait même plus de colère dans les gradins, chez les supporters d’une équipe battue, puisque cette formation aurait aussitôt le droit de rejouer les matchs de poule, de reprendre la compétition à son début. Pas un moment de répit ! Et puis, faut pas croire, il te restera malgré tout les mi-temps des matchs, quinze minutes pour te rappeler de tes enfants, de ta famille. Enfin... jusqu’à ce que les dictateurs, jamais en panne d’idées, trouvent une solution à cette délicate question des mi-temps. Eh oui ! Parce que les dictateurs n’ont pas qu’un seul fantasme, celui d’une Coupe du monde permanente. Ils rêvent aussi de parties de foot sans mi-temps. J’ai ouï dire que Raouraoua portera ce projet à bout de bras s’il est élu un jour à la tête de la FIFA. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

Dernier sondage 
Pensez-vous que la Coupe du monde 2014 fut un bon Mondial ?
Oui : 73,15%
Non :24,29%
Sans opinion : 2,57%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site