Samedi 19 juillet 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
LE SOIR NUMÉRIQUE & SAT
Culture
Lettre de province  
Digoutage fi Ramdane
Soirmagazine
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
L'aviateur, là-haut, et le môme d'en bas aux grands yeux...


Par Maâmar Farah
T’as le gars qui appuie sur une manette et ça fait boum en bas, comme dans un jeu vidéo, sauf que sous les décombres, il y a des êtres en chair et en os. Il y a des os dans la chair et de la chair dans les os. Il y a des morts qu’on n’enterre pas et leur odeur ne parvient pas jusqu’à la cabine climatisée et aseptisée du gars qui s’amuse à lancer des bombes prêtées par l’Amérique.
Il tue dans le tas : activistes et civils, femmes et enfants. Il a même réussi la prouesse d'abattre des handicapées sur leurs fauteuils roulants. Va savoir si ce n'est pas un autre aviateur israélien, plus âgé, qui est déjà passé par là, au cours d'une autre guerre, un autre massacre, une autre foire aux marches de soutien arabes, une autre réunion du Conseil de sécurité du machin new-yorkais... Ce vétéran a glané une belle médaille pour avoir scié les jambes de ces pauvres dames, leur ôtant la possibilité de s'enfuir pour se protéger de ce nouveau bombardement.
Ceux-là ne sont pas des terroristes !
Et puis, t’as le gars, à peine un enfant, qui voit tout ça et ne comprend pas. La haine monte en lui comme une maladie inguérissable… Et il devient un révolté qui ne pense qu'à venger les siens ! Il n’a ni avion de combat, ni même un jeu vidéo pour pilonner virtuellement Tel-Aviv, Haïfa ou le palais de Netanyahu. Alors, il perd le goût de s’amuser. Il disparaît un temps, puis revient, ceinturé de bombes. Sa mission : tuer ceux qui ont tué la vie en lui. Il s'explose au milieu des têtes blondes civilisées qui ont fêté la mort de sa maman restée sous les débris.
Lui est un terroriste !
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site