Samedi 19 juillet 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
LE SOIR NUMÉRIQUE & SAT
Culture
Lettre de province  
Digoutage fi Ramdane
Soirmagazine
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Les miracles de l’architecture
à la française !

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
Canicule durant ce Ramadhan. Le ministère de la Santé
recommande de boire beaucoup, souvent, à toutes les
heures et sans attendre d’avoir soif.

Ça, c’est un vrai ministère !

C’est peut-être dû à l’architecte ! Ou aux architectes, s’ils étaient plusieurs à plancher sur cet édifice. Je n’ai pas eu le temps de me documenter sur la question. Et puis, il fait trop chaud, la canicule sévit sur tout le pays, et les pompiers de mon patelin, serviables et professionnels au diable, sont passés dans nos domiciles nous prévenir qu’il fallait garder les volets de nos fenêtres fermés et éviter d’allumer tout appareillage dégageant de la chaleur. Donc, ordinateur éteint. Et donc, je ne peux vous dire si l’Elysée, le palais présidentiel français, a été conçu par un architecte ou un groupe d’architectes. Peu importe, au demeurant. Le génie est là. Ce bâtiment imposant a une caractéristique extraordinaire. Un truc que tu ne peux pas déceler comme ça, de prime abord. Ce n’est pas dans sa façade. Ce n’est pas dans son style. Ce n’est pas non plus dans les matériaux utilisés pour le construire. Disons que ça serait plutôt dans ses «accès». L’Elysée a été construit de telle sorte qu’il permette une liaison spéciale, une voie de communication rapide, voire instantanée pour des visiteurs triés sur le volet. Attention ! Pas n’importe quels visiteurs ! J’ai bien écrit «triés sur le volet ». Toi, par exemple, tu voudrais accéder à ce bâtiment, il te faudrait te brosser. Si tu insistes, on te demandera ce que tu as fait pour mériter d’entrer aussi facilement à l’Elysée. Surtout si t’es légèrement basané, voire un brin phonétiquement marqué «arbi». Certes, des exceptions sont prévues. Si t’as marqué deux buts en finale d’une Coupe du monde, l’«accès spécial et ultra rapide» te sera accordé. Et il te sera ensuite aussi vite retiré si tu as eu la mauvaise idée de donner un coup de boule devant les caméras du monde. Par contre, l’«accès spécial et rapide en tous temps» est en permanence en mode Bienvenue, Welcome pour une catégorie de la population locale. Jamais de restriction ! Aucune barrière ! Même pas besoin d’avertir, de prévenir qu’ils passent dans l’heure. Il suffit à ces gens-là de se présenter devant l’immeuble, et hop ! Comme par magie, le couloir de la connivence, le crypto-boyau s’ouvre, s’ensoleille et se donne comme une fleur qui écarte langoureusement ses pétales pour accueillir l’oiseau butineur. Ce phénomène a lieu à chaque fois que cette catégorie d’«élus» tousse. L’autre jour encore, j’ai eu à le vérifier, moi qui ne supporte pas la stigmatisation, les clichés et les raccourcis. Là, j’étais bien obligé de constater de visu qu’à chaque fois que les associations et lobbys proches de l’Etat sioniste s’énervent un peu, haussent un p’tit chouia la voix, agitent un peu plus fort les papillotes, l’Elysée ouvre grand son passage «spécial». Les miracles de l’architecture à la française, tout simplement. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

Dernier sondage 
Pensez-vous que la Tunisie en tant que destination touristique reste attractive ?
Oui : 48,96%
Non : 46,45%
Sans opinion : 4,59%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site