Mercredi 23 juillet 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Contribution
Tendances  
Digoutage fi Ramdane
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Changer l’Histoire…


Par Maâmar Farah
Il aurait pu partir dès les premières alertes. Etre évacué de la zone dangereuse, avec les autres employés internationaux. Mais non, il ne pouvait laisser tomber «ses» malades, auxquels viennent de s’ajouter des blessés de toutes conditions et de tous âges. Mads Frederick Gilbert, médecin norvégien volontaire à Ghaza, ne fait pas de politique mais ses grands yeux ne peuvent se détourner de ces gamins mutilés, ensanglantés, massacrés et son cœur généreux ne peut rester indifférent aux scènes de terreur qui marquent les victimes, leurs parents et tous les habitants de cette ville martyre ! La nuit, il pleure en cachette… «Des larmes chaudes mais inutiles», écrit-il. Ce sont les larmes «de la douleur et de la colère, de la rage et de la peur». Alors, il prend sa plume et raconte ce qu’il entend et voit : «Des salves d’artillerie depuis les navires de guerre juste au bas des plages, les rugissants F-16, les drones écœurants, et les Apache en pagaille. Tous produits et payés par les Etats-Unis. M. Obama, avez-vous un cœur ?»Pour terminer, le brave praticien norvégien lance cette étrange invitation au Président US : «Passez donc une nuit, juste une, avec nous à Shifa. Déguisé en nettoyeur peut-être. J’en suis convaincu à 100% : cela changerait l’Histoire.» Il y a des Hommes partout et ce sont eux qui feront reculer la bête immonde, abattue pourtant à Berlin mais ressuscitée en Judée…
[email protected]

P. S. : Le gouvernement français vient de rétablir le droit imprescriptible des Français à manifester publiquement. Ces derniers vont marcher pour Ghaza, à l’instar des Israéliens, des Anglais ou des Marocains. Des opposants algériens attendent toujours le feu vert… pour animer une simple conférence dans une petite salle.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site