Samedi 26 juillet 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
Lettre de province  
Digoutage fi Ramdane
Soirmagazine
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Marche Pro-Ghaza à Alger
Les Algériens condamnent le génocide israélien


Des centaines de citoyens ont marché hier, à Alger, de la place du 1er-Mai, à la place des Martyrs, pour exprimer leur solidarité avec le peuple palestinien et condamner le génocide israélien à Ghaza.
Mehdi Mehenni - Alger (Le Soir)
A l’appel du MSP et d’Ennahda, les manifestants ont en effet, investi la rue juste après la prière du vendredi. Kamis et banderoles couvraient l’ex-Champ-de-Manœuvres. En provenance des mosquées de Belouizdad, les marcheurs n’ont pas pu, pour un premier temps, évoluer plus loin que l’entrée de la rue Hassiba-Ben-Bouali.
Des fourgons de police y étaient postés en largeur, bloquant le passage. A leur tête le président et l’ex-président du Mouvement pour la société et pour la paix (MSP), Abderazek Mokri et Abouguerra Soltani, ainsi que le SG d’Ennahda, Mohamed Douibi, les manifestants pro-Ghaza qui devaient marcher jusqu’à la place des Martyrs, se sont résignés à rester scander des slogans sur place.
Aucun dépassement ou confrontation avec la police n’ont été enregistrés. «Avec notre âme et notre sang, on se sacrifie pour toi Ghaza»… «Sissi Assassin»… «Gouvernement, vous n’avez rien à faire de nous, laissez-nous partir combattre les sionistes»… «Palestine Chouhada»… Ce sont là en gros les slogans qui revenaient en boucle pendant que quelques jeunes ont escaladé les poteaux d’éclairage public pour brûler des drapeaux israéliens. Il est à signaler que beaucoup de femmes et enfants ont pris part à la manifestation. Vers 15h, la police a libéré le passage et les manifestants ont pu marcher jusqu’à la place des Martyrs, dans l’ordre, le calme et la sécurité.
Des youyous fusaient des balcons des immeubles d’Alger pour accompagner les marcheurs pro-Ghaza dans leur solidarité avec le peuple palestinien qui subit une chasse à l’homme, à la femme et à l’enfant, depuis maintenant 18 jours, au grand silence du «monde spectateur».
M. M.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site