Samedi 2 août 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
LE SOIR NUMÉRIQUE & SAT
Culture
Monde
Contribution
Lettre de province  
Digoutage
Soirmagazine
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Gardez votre «démocratie», vos avions et vos BHL !


Par Maâmar Farah
Ils se foutent vraiment de notre gueule avec leur «démocratie» et leurs «droits de l'homme» ! Ces deux chevaux de Troie insidieux ont longtemps trompé les plumes naïves et les hommes politiques crédules qui applaudissaient énergiquement l'arrivée des troupes US à Baghdad ! Nous le disions en mars 2003 : ce n'est pas la chute d'un dictateur qui intéressait Washington mais la mainmise sur les richesses pétrolières, l'affaiblissement d'une puissance régionale, l'élimination des savants de la prestigieuse université locale et la partition du pays. On voit le résultat : il est au-dessus de toute espérance pour Israël et ses protecteurs.
Près de dix années après, un brusque virage atlantiste de la France post-chiraquienne va propulser la patrie des droits de l'homme dans l'engrenage des guerres visant l'implosion des pays du sud Méditerranée, avec l'aide d'un soldat actif du Mossad, BHL, et un Sarkozy reconverti aux thèses des cabinets sionistes US. Mille dictateurs plutôt que ces toits qui volent au-dessus des familles décimées par les bombes, cette violence inouïe, ces barbus qui tuent d'autres barbus qui s'allient à d'autres barbus pour faire la guerre à de nouveaux barbus ! La démocratie importée à dos de tanks ou dans les soutes des avions est pire que la dictature et nous aurons encore de longs mois et de longues années pour comprendre que ce qui s'est passé en Algérie et ce qui se passe en Tunisie, en Syrie, en Libye et à Ghaza fait partie du même plan !
Réveillez-vous avant qu'il ne soit trop tard !
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site