Mardi 12 août 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Société
A fonds perdus  
Digoutage
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : FIÈVRE EBOLA
Très faible risque de contamination en Algérie


Selon des spécialistes, le risque de contamination par le virus Ebola est très faible en Algérie. Ceci dit, les autorités concernées n’ont pas hésité à mettre en place un dispositif de vigilance.
Rym Nasri - Alger (Le Soir)
Hôte hier du forum DK News à Alger, la directrice de la prévention socio-environnementale au ministère de la Santé, Dr Samia Amrani, a assuré que la fièvre Ebola n’existe pas en Algérie. «Nous sommes indemnes de ce virus», dit-elle.
Elle affirme que le risque de contamination par ce virus est «très faible» dans notre pays. Toutefois, poursuit-elle, «lorsque l’OMS a décrété une urgence sanitaire mondiale, nous avons convoqué un comité d’experts pour évaluer le risque en Algérie». D’où, la mise en place d’un dispositif de vigilance dès le 10 avril dernier. Un dispositif installé notamment dans les aéroports et aux frontières pour parer à un éventuel risque.
Selon le Dr Amrani, l’Algérie dispose des moyens nécessaires pour diagnostiquer cette maladie. «Nous sommes prêts à réagir dans le cas d’un éventuel risque de contamination. Nous avons les capacités pour effectuer le diagnostic et nous n’avons pas besoin d’assistance», dit-elle avant de souligner que dans chaque service de réanimation, un lit a été réservé pour cette éventualité.
De son côté, le Dr Fawzi Derrar, spécialiste en virologie à l’Institut Pasteur d’Algérie, a réitéré que le danger de contamination par la fièvre Ebola est très faible mais n’est pas exclu. «Nous ne pouvons pas écarter l’apparition de cas importés des pays touchés par cette maladie», dit-il.
S’agissant de la saison du Hadj 2014, la directrice de la prévention socio-environnementale au ministère de la Santé estime que pour le moment, nos pèlerins ne sont pas exposés à la contamination par cette fièvre. Elle précise qu’à l’heure actuelle, l’Arabie Saoudite n’a enregistré aucun cas de fièvre Ebola. «Même si l’OMS a décrété l’état d’urgence sanitaire, il n’y a pas pour autant une restriction aux voyages», dit-elle encore.
La représentante du ministère de la Santé rappelle, en outre, le bilan de l'OMS datant du 6 aout dernier. «L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest a fait 932 morts sur 1 711 cas présumés. Des cas enregistrés dans quatre pays : Guinée, Sierra Leone, Liberia et Nigeria».
Elle a toutefois, tenu à préciser qu’il ne s’agit point d’une situation de pandémie mais d’épidémie dans les régions affectées.
R. N.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site