Lundi 18 août 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Société
Monde
Contribution
Kiosque arabe  
Digoutage
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : ÉDUCATION NATIONALE
Comment éviter les grèves ?


Comme chaque rentrée scolaire, le spectre des grèves plane sur les écoles. Malgré les rencontres bilatérales entreprises entre la ministre de l’Education et chacun des syndicats du secteur, ces derniers n’écartent pas le recours au débrayage, tant nombre de revendications restent en suspens.

Rym Nasri - Alger (Le Soir)
La rentrée scolaire approche. Les risques de perturbations s’annoncent déjà à l’horizon. Plusieurs revendications des syndicats du secteur demeurent toujours en suspens. Des dossiers qui risquent de porter atteinte à la stabilité de l’année scolaire 2014-2015.
Une éventuelle paralysie des écoles et le chamboulement du programme scolaire des élèves provoqueront-ils ainsi le recours au fameux seuil pour les classes d’examen ? Un recours tant rejeté par la nouvelle ministre de l’Education, Nouria Benghebrit.
Les syndicats espéraient beaucoup de la Conférence nationale de l’éducation, tenue en juillet dernier à Alger, dont de nombreuses réformes ont été annoncées. De vastes chantiers devraient ainsi être entrepris notamment les programmes, la formation des formateurs, l’égalité des chances et la modernisation des modes de gestion. Seulement, les mêmes dossiers et préoccupations des enseignants attendent toujours une solution.
En guise d’anticipation, la ministre de l’Education a entamé des rencontres bilatérales avec chacun des syndicats du secteur, histoire d’éviter d’éventuelles perturbations. Des réunions au cours desquelles il était prévu d’aborder l’ensemble des préoccupations des enseignants. Des rencontres qualifiées par les partenaires syndicats de «sans résultat». Ils estiment que tant que les dossiers en suspens demeurent sans solution, l’année scolaire sera «mouvementée». Faute d’un règlement immédiat de tous ces dossiers, les syndicats proposent la mise en place d’un planning d’application.
De nouvelles rencontres entre la ministre et les différents syndicats du secteur sont prévues entre les 25 et 31 août prochains. Il sera question de porter des réponses aux dossiers débattus et négociés avec la Fonction publique.
R. N.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site