Mercredi 20 août 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Tendances  
Digoutage
Reportage
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Alors que 200 000 têtes bovines ont été immunisées entre jeudi et dimanche
Un nouvel arrivage de vaccins contre la fièvre aphteuse


Alors que l’épidémie de la fièvre aphteuse s’étend désormais sur 24 wilayas du pays, de nouvelles quantités de vaccins ont été livrées hier, pour renforcer la lutte contre cette maladie qui a déjà coûté l’abattage de près de 3000 têtes bovines.

Mehdi Mehenni - Alger (Le soir)
Après le premier arrivage de vaccins mercredi dernier, soit le 13 août 2014, le chargé de communication du ministère de l’Agriculture, Hakim Chaouch, a fait savoir qu’un autre lot a été fourni hier, mardi, à l’Algérie. «Les importantes quantités de vaccins acquises mercredi dernier, ont permis d’immuniser 200 000 têtes bovines à travers 44 wilayas du pays. Avec ce nouvel arrivage de vaccins qui est pratiquement de la même conséquence que le précédent, nos services vétérinaires vont pouvoir assurer davantage contre l’épidémie de la fièvre aphteuse», explique-t-il.
Hakim Chaouch rassure néanmoins que d’ici début septembre son département aura acquis un million de doses de vaccin contre cette épidémie.
Concernant l’indemnisation des éleveurs dont le bovin a été touché par la fièvre aphteuse, la même source affirme que les services vétérinaires des différentes wilayas concernées par la maladie ont mis en place une stratégie infaillible : «Après la déclaration d’un foyer de fièvre aphteuse nos services vétérinaires se déplacent sur les lieux, diagnostiquent, puis signent un certificat de constat de mortalité.
Un certificat qui sera suivi d’abattage et de désinfection des lieux… Ensuite les services vétérinaires en question alertent à leur tour la Direction des services agricoles de wilaya (DSA), qui au bout du cycle notifient la banque agricole (Badr), pour dédommager les éleveurs». Enfin et pour rappel, le ministre de l’Agriculture, Abdelwahab Nouri, avait déclaré, le mardi 12 août dernier, lors de sa dernière visite d’inspection et de travail dans les wilayas de Blida et Médéa : «Il ne faut pas croire que le vaccin contre la fièvre aphteuse se trouve au marché d’El Hamiz. Il n’y a que deux laboratoires au monde qui le fabriquent et actuellement, cette épidémie touche plus de 60 pays à travers le globe, notamment la Chine, La Corée du Sud, la Russie, l’Iran, la Turquie, le Koweït… Nous avons ainsi passé une commande il y a trois mois et sa livraison se fera très bientôt».
M. M.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site