Dimanche 31 août 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Société
Monde
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : UN ANTONOV UKRAINIEN S’ÉCRASE À TAMANRASSET
La série noire continue


Le ministre des Transports Amar Ghoul a évité d’avancer la moindre information au sujet des circonstances du crash de l'avion-cargo ukrainien survenu hier à l'aube au sud de l'aéroport de Tamanrasset. Amar Ghoul, qui s’est rendu hier après-midi sur les lieux du crash, a indiqué que «c'est la commission d'enquête qui va déterminer les raisons de cet accident aérien». Selon un communiqué du ministère des Transports, il s’agit d’un avion de type Antonov 12 avec 7 personnes à bord, immatriculé en Ukraine et appartenant à la compagnie aérienne Ukraine Air Alliance. D’après la même source, l'avion «a perdu contact avec la tour de contrôle de l'aérodrome de Tamanrasset trois minutes après son décollage à partir dudit aéroport, soit à 1h44 mn GMT». L'aéronef en question, qui transportait des équipements pétroliers, assurait un vol cargo à partir de l'aéroport Prestwick (Glasgow-UK) vers Malabo (Guinée équatoriale), avec plusieurs escales techniques dont les aéroports de Ghardaïa et Tamanrasset, précise le communiqué du ministère. «Le message de détresse a été diffusé à la minute près par le Centre de contrôle régional d'Alger (CCR) et le Service de recherche et sauvetage (SAR) a engagé aussitôt ses recherches. Le site du crash se situe dans une zone montagneuse, près de la localité de Tagrembaït, à 15 km au sud de l’aéroport de Tamanrasset et à une distance de 25 km du chef-lieu de wilaya. Les recherches se poursuivent encore sur la zone du crash. Par ailleurs, une «cellule de crise au niveau local a été immédiatement mise en place par le wali, tout comme une cellule de crise au niveau central a été installée par le ministre des Transports», ajoute le communiqué. Selon la Protection civile, les corps des 7 membres d’équipage de l’appareil ont été retrouvés sur le lieu du crash. Trois corps calcinés et les quatre autres déchiquetés, sans donner plus de détails sur les circonstances de la catastrophe.
A. Bettache

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site