Mercredi 14 janvier 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Actualités : HAUSSE DU TAUX DE CHÔMAGE
«Fluctuation saisonnière», selon Khomri


La légère courbe ascendante du taux de chômage relevée par le dernier rapport de l’ONS (Office national des statistiques) n’est que «passagère».
C’est en tout cas là la conviction du ministre de la Jeunesse qui ne rate aucune occasion pour ressasser son credo à savoir une croissance économique où ce segment phare de la société, les jeunes, jouerait le rôle pivot.
Invité de la rédaction matinale de la chaîne III de la Radio nationale, hier mardi, Abdelkader Khomri a, en effet, qualifié cette hausse du chômage dans le pays entre avril et septembre 2014 de «fluctuation saisonnière». La veille, pour rappel, l’ONS avait estimé à 1,214 million le nombre de chômeurs, soit un taux de 10,6% en septembre 2014, avec un taux de plus de 25% chez les jeunes et de plus de 16% chez les universitaires.»
Et au ministre de réitérer la nécessité du maintien du cap de la croissance économique, même s’il reconnaît que le contexte induit par la chute des prix du pétrole «n'est pas favorable». Car pour Khomri, la Fonction publique ne doit plus être le seul réservoir de l’emploi comme cela a été d’ailleurs relevé lors de la conférence nationale sur la jeunesse tenue en novembre dernier. Une croissance économique qui se doit de tenir compte de «toutes les potentialités dont dispose le pays».
Cette conférence sur la jeunesse, appelée à se tenir annuellement, verra ses recommandations épluchées par une commission de suivi qui sera bientôt installée, selon le ministre de la Jeunesse. «La commission de suivi des recommandations de la conférence nationale sur la jeunesse va être installée bientôt et nous allons réfléchir sur toutes les propositions formulées à ce sujet». Dont l’option «Agropol» visant à encourager les jeunes à investir dans l’agriculture, un gisement comme du reste le tourisme «pas exploité comme il se doit».
M. K.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site