Jeudi 22 janvier 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Les choses de la vie  
Ce monde qui bouge
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Actualités : FERMETURE DES COMMERCES DE MATERIAUX DE CONSTRUCTION A ALGER
L’UGCAA appelle au gel de cette décision


L’Union générale des commerçants et artisans algériens (Ugcaa) appelle au gel de la décision de la Wilaya d’Alger pour la fermeture des commerces de matériaux de construction. Selon elle, il faut d’abord leur aménager une zone d’activité.
Rym Nasri – Alger (Le Soir)
Certains commerçants de matériaux de construction, notamment à l’est de la capitale, ont été sommés de fermer leurs locaux. Selon les concernés, cette injonction s’inscrit dans le cadre d’une décision de la Wilaya d’Alger appliquée depuis trois jours. Une décision que le représentant des entreprises de matériaux de construction et membre de l’Ugcaa, Abdenour Zaber, qualifie de «hogra» et d’«injustice». «L’affaire remonte à 2007 où nous avons été saisis par la Wilaya. Une année plus tard, nous avons pu dénicher des zones qui devaient être aménagées pour l’exercice de notre activité. Seulement, plus rien n’a été fait depuis», a-t-il expliqué hier à Alger. Il rappelle qu’en 2007, le secteur des matériaux de construction comptait 550 entreprises et assurait plus de 50 000 postes de travail directs et indirects.
De son côté, le porte-parole de l’Ugcaa, Hadj Tahar Boulenouar, a appelé au gel de cette décision. Selon lui, la décision de fermer les commerces des matériaux de construction ne doit pas rentrer en rigueur avant d’aménager une zone d’activité dédiée à ce type de commerce. D’ailleurs, ajoute-t-il, «la fermeture de ces points de vente provoquera une hausse des prix des matériaux de construction et encouragera le marché noir et la spéculation».
Boulenouar assure également que cette situation laissera le champ libre aux matériaux d’importation. Chose qui, poursuit-il, se contredit avec la décision du ministre de l’Habitat pour la préférence des matériaux de construction produits localement. Il estime qu’en pleine politique d’austérité, cette décision ne peut être que «nuisible» à l’économie nationale.
Le porte-parole de l’Ugcaa a, par ailleurs, précisé que la facture des importations des matériaux de construction (ciment, acier et bois) a atteint 3,2 milliards de dollars en 2014, soit «une augmentation de près de 6% par rapport à l’année 2013», dit-il. L’année 2014 a enregistré ainsi l’importation de «plus de 10 millions de tonnes de matériaux de construction», souligne-t-il encore.
Ry. N.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site