Jeudi 22 janvier 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Les choses de la vie  
Ce monde qui bouge
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Vive les militantes !


Par Maâmar Farah
Des lecteurs me demandent des nouvelles de Tata Aldjia et de tonton Lekhmissi, ainsi que de Sihem Lavabo et pourquoi on appelle cette dernière avec ce sobriquet. Commençons par Tata Aldjia : elle est scotchée devant «El Heddaf TV» et veut tout connaître du séjour des Verts. Elle a dit à une voisine peu satisfaite de la production de la sélection nationale : «Quand nous avons bien joué contre l'Allemagne, au Brésil, tu crois que l'Histoire va retenir cet «héroïsme»? Non, l'Histoire retient les succès et s'en f... des perdants et de leur manière d'évoluer. Donc, je suis heureuse de voir les nôtres gagner dans l'adversité. C'est la marque des grands !»
Grosso modo, mes tontons sont bien tranquilles ces derniers temps. Ils se font vieux et ne se querellent plus. Au village, les épouses ont bien accueilli la mutation de Sihem Lavabo. Mais l'arrivée d'une nouvelle secrétaire, rousse, veuve et pro-gaz de schiste, réveille les vieux démons. Tonton consulte tous les sites spécialisés dans le gaz de schiste : «C'est pour débattre avec Aychouche La Louche de ce problème crucial pour les générations futures!» Tata a pris la grosse louche de la cuisine et l'a écrasée sur le crâne dégarni de mon pauvre tonton. Je sens que les tatas de là-bas vont bientôt regretter Sihem Lavabo. Mais, il y a aussi des époux qui n'aiment pas les rousses, comme l'épicier et le mécano.
Un dernier mot sur le surnom de l'ancienne secrétaire. C'est elle qui a décidé d'installer une salle de bains dans les locaux du parti. Et c'est elle qui a choisi le lavabo, le bidet et la baignoire. Aux militants qui ne comprenaient pas l'utilité d'un tel investissement, elle aurait répondu : «OK ! on peut enlever le bidet, il est laid. Mais le lavabo, regardez-le : il est beau !» Aux dernières nouvelles, Aychouche La Louche veut tout casser et installer un jacuzzi ! Bien informée, elle aurait averti : «Faisons vite pour le jacuzzi, avant qu'ils n'en interdisent l'importation ! Le pétrole rapportera juste de quoi payer les fayots!» Encore une histoire de gaz !
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site