Jeudi 29 janvier 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Société
Monde
Les choses de la vie  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Femme magazine : Bon à savoir
ATCHOUM ! Qu’est-ce qui se passe quand j’éternue ?


Eternuer un grand coup, ça arrive à tout le monde. Ce réflexe parfois gênant en société a son utilité… Le connaissez-vous ?
Eternuer : tempête sous un crâne…
L’éternuement n’est rien d’autre qu’une expiration par le nez et la bouche, mais très forte, bruyante… et incontrôlable : un réflexe.
Ce qui se passe, chronologiquement, c’est d’abord une irritation de la muqueuse du nez. Celle-ci est connectée au cerveau, bien sûr, et l’irritation active le centre de l’éternuement. Celui-ci active alors les muscles respiratoires. Nous prenons une grande inspiration, puis les muscles de notre gorge et de notre poitrine se contractent très fort pour expulser tout l’air avec violence.
C’est bien sûr le côté violent qui rend l'éternuement bruyant… et donc gênant, mais il a aussi son utilité. En effet, sous le choc, la substance ou les substances qui encombraient sont éliminée(s). Par ailleurs, on a récemment découvert que les cellules ciliées, dont le travail est de retenir les impuretés de l’air avant qu’il n’atteigne les poumons, sont plus actives après un éternuement. Ainsi, un bon atchoum ne nous débarrasse pas seulement des poussières (et autres) présentes dans le nez avant, mais aussi de celles qui pourraient tenter d’y entrer après…

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site