Jeudi 29 janvier 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Société
Monde
Les choses de la vie  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Sports : Révélation du Mondial, attraction de la CAN
Nabil Bentaleb, «little big man»


D'un cri rageur, célébrant son but qui a scellé définitivement la qualification de l'Algérie pour les quarts de finale de la CAN 2015 de football, le milieu de terrain algérien Nabil Bentaleb, a crevé l'écran mardi soir face au Sénégal (2-0), en match disputé à Malabo (Guinée équatoriale).
La 14e sélection du natif de Lille (France) a été particulière pour un joueur qui ne cesse de gravir les échelons, depuis qu'il avait rejoint les Verts en février 2014, effectuant ses débuts lors du match amical face à la Slovénie (victoire 2-0), disputé le 15 février à Blida. Selon les observateurs, le sociétaire de Tottenham (Premier League anglaise) était le joueur le plus en vue du côté de l'équipe nationale, en tenant tête au milieu du terrain à des Sénégalais impressionnants sur le plan physique. Associé au milieu défensif avec Saphir Taïder, Bentaleb, qui prend part à l'occasion à son deuxième tournoi majeur avec la sélection, après le Mondial 2014 au Brésil, a sorti une grosse prestation, avec à la clé un but à l'anglaise du pied gauche (82'), ne laissant aucune chance à l'infortuné gardien de but sénégalais, Bouna Coundoul. «Je suis content d'avoir contribué à cette victoire, en inscrivant mon premier but en sélection (en compétition officielle). C'est une immense fierté», a indiqué Bentaleb, du haut de ses 20 ans. Il avait déjà marqué un but contre la Roumanie (2-1), le 4 juin 2014 à Genève, en match de préparation pour le Mondial du Brésil. Revenant sur cette victoire, Bentaleb a relevé le mérite de «tout le groupe» face à une équipe du Sénégal «agressive». «C'était un match très difficile. Je pense que c'est une qualification méritée sur l'ensemble des trois matchs du premier tour», a souligné Bentaleb. La prestation de Bentaleb n'a pas laissé insensible la presse étrangère et notamment anglaise, qui n'a pas tari d'éloges sur le jeune joueur algérien. «Grâce à un superbe but inscrit en seconde période, Bentaleb a permis à l'Algérie de se qualifier pour les quarts de finale de la CAN», écrit le tabloïd anglais The Guardian. Dimanche prochain, lors du match des quarts de finale à Malabo, Bentaleb, en pleine confiance, sera l'un des joueurs les plus suivis, et pourquoi pas rééditer le coup de mardi soir. D'ici là, l'Algérie sera fixée.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site