Jeudi 29 janvier 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Société
Monde
Les choses de la vie  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Actualités : ELLE EST EN ATTENTE DES TEXTES D’APPLICATION
La loi sur la signature et la certification électroniques vulgarisée à l’APN


L’échange, tout l’échange, via le net, tel est l’objectif assigné à la nouvelle loi portant signature et certification électroniques, adoptée par les deux Chambres du Parlement il y a quelques semaines.
M. Kebci - Alger (Le Soir)
Une loi en attente des textes d’application qui a fait, hier mercredi, l’objet d’une journée parlementaire sur l’initiative de la commission des transports et des télécommunications, en collaboration avec le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication.
Une manière de vulgariser au mieux ladite loi tant elle demeure grandement un vaste slogan aux yeux de nombre de citoyens. Et dire que les applications qu’elle permet sont aussi nombreuses qu’efficaces et de nature à alléger grandement le quotidien des populations. Mais pas que cela, comme tiendra à le souligner la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication dans son allocution puisque cette loi aura également un impact sur «le développement économique et social du pays dans le sillage des développements rapides que connaît notre ère dans l’usage des technologies de l’information et de la communication qui ont vu apparaître de nouveaux besoins et de nouvelles pistes de contacts et d’échanges».
Et Zohra Derdouri de mettre le doigt sur la «problématique» de la «confiance et de la crédibilité» dans ces opérations tant,dira-t-elle, «la preuve écrite et la signature manuelle n’ont pas de place dans les échanges électroniques». D’où, poursuivra-t-elle, «la nécessité d’adopter les outils nouveaux certifiés via la signature et la certification électroniques».
Pour la ministre, il est nécessaire, en vue de développer l’administration électronique qui vise l’amélioration du quotidien du citoyen, de «pouvoir disposer des divers documents officiels en ligne».
Cette loi, ajoutera-t-elle encore, a également comme objectif la «construction d’une économie numérique basée sur les technologies de l’information et de la communication devenues un facteur essentiel dans la création de richesses et postes d’emploi».
Avec, soulignera-t-elle, «la disponibilité de la troisième génération de la téléphonie mobile et la quatrième génération du téléphone fixe».
M. K.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site