Samedi 31 janvier 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
LE SOIR NUMÉRIQUE & SAT
Culture
Contribution
Digoutage
Soirmagazine
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Chronique du jour : DIGOUTAGE
La sortie malheureuse


Par Arris Touffan
En rapportant les prétendus propos — terrifiants — que lui auraient tenus des élèves de la banlieue parisienne avec qui il devait parler théâtre, l’écrivain algérien Mohamed Kacimi affirme brut de décoffrage leur satisfaction de la punition subie par Charlie Hebdo. Cette sentence lui vaut même d’être cité par un Finkielkraut exultant de vérifier ses théories de la méfiance globale à l’égard de tous ceux qui sont issus des dernières générations de l’immigration. «Ce n’est pas moi qui le dis, mais le dramaturge algérien, etc.»
Manque de pot, les enseignants du lycée en question font savoir que leurs élèves n’ont jamais tenu de tels propos. Rétropédalage : Kacimi dit alors avoir condensé des paroles entendues dans divers établissements où il serait intervenu. Mais à la demande des journalistes de fournir le nom des établissements en vue d’en vérifier la véracité auprès de témoins, il ne répond pas. Malentendu ? Va savoir !
A. T.
[email protected] 

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site