Lundi 2 février 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Monde
Kiosque arabe  
Digoutage
Entretien
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Culture : Institut français d’Alger
Célébration du centenaire d’Edmond Charlot


L’Institut français d’Alger consacrera, à partir de ce mercredi 4 février, un cycle de rencontres culturelles au libraire et éditeur Edmond Charlot à l’occasion du centenaire de sa naissance.
Né le 15 février 1915 à Alger, Edmond Charlot est un personnage incontournable de la littérature francophone des années 1940-1950. L’Institut français d’Alger rendra hommage à ce grand éditeur et librairie engagé, dans le cadre du cycle «Grands rendez-vous Edmond Charlot» dont le programme prévoit la projection d’un film documentaire suivi d’une conférence le 4 février prochain, ainsi qu’une table ronde le 17 février animée par des écrivains et des universitaires. Mercredi prochain, à 18h30, aura lieu la projection du documentaire Edmond Charlot, un éditeur algérois du réalisateur Michel Vuillermet. Sorti en 2005, ce film de 52 minutes est le portrait de toute une époque, celle où la librairie «Les vraies richesses», qu’il ouvre en 1936, devient un véritable pôle culturel à Alger.
Ce lieu de rencontres, d’échange et de débats empli d’une âme littéraire d’une rare sensibilité est le sujet central dont le réalisateur évoque le souvenir à travers le témoignage d’Edmond Charlot lui-même, mais aussi des images d’archives et des bandes-sons en off où défilent quelques extraits de ces jeunes intellectuels algérois qui deviendront plus tard des noms incontournables de la littérature : Albert Camus, Jean Amrouche, Emmanuel Roblès, Jean Sénac, etc. La plupart de ces plumes seront d’ailleurs publiées pour la première fois par Edmond Charlot qui fonde très vite une maison d’édition. Ce film reprend également des images où témoignent les inconditionnels de «Vraies Richesses», à l’instar de l’écrivain et critique d’art français Max-Pol Fouchet qui décrit avec force détails la dynamique culturelle impulsée par ce lieu singulier : «Vers six heures du soir, nous allions voir les derniers livres parus, que nous ne pouvions pas toujours acheter, car nous étions tous très démunis, puis nous allions boire ensemble l'anisette traditionnelle dans un proche bistrot. Charlot polarisait la vie intellectuelle d'Alger»…
Cette projection sera suivie d’un débat avec l’universitaire algérien Hamid Nacer Khodja qui intervient souvent sur la plupart des écrivains dont E. Charlot fut le premier éditeur.
Le 17 février à 18h, la vie et l’œuvre de ce libraire militant, connu notamment pour avoir publié les écrivains subversifs durant l’occupation de la France par l’Allemagne nazie, seront évoquées lors d’une table ronde par l’universitaire Guy Dugas, Marie-Cécile Vène, libraire et compagne d’Edmond Charlot, l’écrivain Yahia Belaskri et Hamid Nacer Khodja.
Le centenaire d’Edmond Charlot est, pour rappel, inscrit aux commémorations officielles en France. Le libraire et éditeur est décédé le 10 avril 2004, laissant derrière lui un héritage pluriel que d’aucuns considèrent comme l’un des plus importants de l’histoire de la littérature moderne.
Sarah H.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site