Lundi 23 février 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Contribution
Kiosque arabe  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Culture : Le coup de bill’art du Soir
Né de la dernière pluie


Par Kader Bakou
«Moi, je t'offrirai des perles de pluie, venues de pays où il ne pleut pas», dit Jacques Brel dans sa célèbre chanson Ne me quitte pas. Le chanteur belge en parlant de «pays où il ne pleut pas» pensait peut-être au Sahara. Surprise, au bulletin météo de la Télévision algérienne, la pluie est annoncée sur l’ensemble de l’Algérie, d’Alger à Tamanrasset et de Djanet à Tindouf. De mémoire d’éléphant, c’est la première fois que ça arrive. Depuis quelques années, le Sahara n’est plus ce pays où il ne pleut presque jamais. Il y a eu même des inondations à Ghardaïa, Béchar et Djanet, notamment. Le Sahara donc peut redevenir ce paradis vert tel que peint par nos ancêtres dans les gravures et peintures rupestres du Tassili et ailleurs. Un Sahara vert contribuera considérablement à lutter contre le réchauffement climatique. Ceci évitera les fameux coups de sirocco sur les parties côtières de l’Afrique du Nord et éloignera pour toujours le spectre de la canicule en Europe occidentale. Le monde est comme un puzzle dont chaque pièce est nécessaire à l’équilibre des autres !
K.  B. 
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site