Lundi 9 mars 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Contribution
Kiosque arabe  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Face aux «défis»
Bouteflika en appelle à la «responsabilité» de la classe politique


Considérant que la journée du 8 Mars est pour lui une occasion pour «informer la nation des défis» auxquels fait face le pays, le chef de l’Etat a évoqué les retombées de la conjoncture régionale sur l’Algérie. Il en appelle à la responsabilité de «toutes les forces politiques».
Prenant en exemple les pays du voisinage, Bouteflika dira que «les dynamiques internes de certains pays n’ont eu d’autre résultat que des souffrances douloureuses et ravageuses».
Bouteflika lance un avertissement : le peuple algérien ne se laissera pas entraîner car, dit-il, «il s’est prononcé à maintes reprises en faveur d’une stratégie qui assure la stabilité du pays et de ses institutions».
Une stratégie, dit-il, qui ne peut être menée sans un front interne fort et qui ne peut être du ressort exclusif de l’Etat. Il en appelle d’ailleurs à «la responsabilité de toutes les forces politiques» qu’il appelle à «transcender les divergences» car, dit-il, «la conjoncture exige de placer les intérêts du pays au-dessus de toute autre considération». Le chef de l’Etat met en garde en affirmant que «ni les préoccupations liées aux difficultés du moment à nos frontières, ni l’inclination récurrente à des dérapages malvenus» n’entraveront ses projets, à leur tête les réformes, «toutes les réformes», dit-il.
Bouteflika réitère son engagement à garantir la liberté d’expression pour tous, pour peu qu’elle soit «assumée avec responsabilité».
N. I.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site