Lundi 16 mars 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Kiosque arabe
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 

Le soir videos


Video sur Youtube

Nos archives en HTML


         Actualités
Le Bonjour du «Soir»
Héritiers de Ben Badis, dites-vous ?

Par Maâmar Farah
Quelle différence y a-t-il entre Daesh, adepte de l'esclavage des femmes, et ceux qui, ici chez nous et en 2015, s'opposent à une loi qui punit les hommes qui battent leurs épouses ou leurs sœurs ? Ces combats d'arrière-garde montrent que la lutte entre la modernité et l'arriération n'est pas terminée et ne se terminera jamais tant que la politique est polluée par l'intégrisme. Et en plus des partis islamistes, voilà que l'association des Ulémas joint sa voix aux condamnations multiformes de cette loi !
Visiblement, les nouveaux membres de cette association qui se réfère à cheikh Ben Badis ne semblent pas avoir lu ce grand réformateur, ce musulman progressiste qui ne s'est jamais fourvoyé dans les débats stériles du «fatwisme» à quatre sous, pour inscrire son action dans les grands courants émancipateurs des peuples. Ben Badis était pour la libération des femmes, pour qu'elles aient accès aux bienfaits de la modernité; il était aussi pour les droits syndicaux des travailleurs et pour la promotion du monde rural. Lui et ses compagnons avaient d'autres préoccupations que de débattre de la barbe ou du hidjab ; eux avaient compris que, sans modernité, sans adaptation aux réalités de son siècle, sans humanisme et sans l'égalité entre les femmes et les hommes, tout projet de société était voué à l'échec.
Suite...


AFFAIRE SONATRACH I
Ce qu’il faut savoir

Forts soupçons de corruption, octroi d’avantages indus à des tiers notamment des sociétés étrangères, transgression de la réglementation…. Tels sont les éléments principaux de l’affaire Sonatrach 1 dont le procès s’est ouvert hier au tribunal criminel d’Alger. Suite...


LA CLASSE POLITIQUE RÉAGIT
L’ombre d’un procès-alibi

Le procès Sonatrach 1 ouvert, hier dimanche, au tribunal criminel d’Alger est diversement apprécié par la classe politique. Parce qu’il traite du phénomène de la corruption, entre autres points d’achoppement entre l’opposition et le pouvoir, ce procès est à valeur de «geste de bonne volonté» de lutter contre ce fléau qui n’a jamais Suite...


LOI SANITAIRE
Les critiques de l’Ordre des pharmaciens

Le président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens déplore que son institution n’ait aucune connaissance de la dernière mouture de la loi sanitaire. Il émet également des inquiétudes quant au rôle réservé à l’ordre des pharmaciens dans cette même loi. Suite...


Un terroriste abattu à Sidi-Ali-Bounab

Selon une source sécuritaire à Tizi-Ouzou, les militaires stationnés sur le massif de Sidi-Ali-Bounab, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Tizi-Ouzou, ont mené une opération de recherches, samedi en fin d’après-midi, après qu’un terroriste Suite...


EXERCICE ILLÉGAL DE LA PHARMACIE ET LA MÉDECINE
Le «vide réglementaire» dénoncé

Le président du conseil national de l’Ordre des pharmaciens dénonce l’exercice illégal de la pharmacie et la médecine par certains charlatans. Suite...


Après le grand rassemblement de Ouargla
In Salah veut voir «la cause» s’étendre à d’autres régions du pays

Après le grand rassemblement ce samedi à Ouargla, et auparavant la visite d’une délégation de la CNLTD à In Salah, les militants et manifestants anti-gaz de schiste nourrissent de nouveaux espoirs : voir la cause s’étendre à travers le pays. Suite...


La fédération algérienne des consommateurs déplore :
«Le consommateur ne défend pas ses droits»

Le consommateur algérien connaît-il ses droits ? La Fédération algérienne des consommateurs répond par oui. Le problème, dit-elle, le consommateur «n’en fait pas usage».
Une étude établie par la Fédération algérienne des consommateurs en 2013 sur un échantillon de 800 personnes a démontré que
Suite...


EXERCICE ILLÉGAL DE LA PHARMACIE ET LA MÉDECINE
Le «vide réglementaire» dénoncé

Le président du conseil national de l’Ordre des pharmaciens dénonce l’exercice illégal de la pharmacie et la médecine par certains charlatans. Suite...


Reporté à la prochaine session après une dure bataille de procédures
Sonatrach I, le procès avorté

Très attendu par l’opinion publique nationale et internationale, le procès de l’affaire Sonatrach I prévu hier au niveau de la cour d’Alger n’a pas eu lieu. Il a été reporté par le président du tribunal criminel après la décision du collectif de la défense de se retirer. Une situation inattendue qui a contraint le tribunal criminel de prendre la décision du report après délibérations. Suite...


Dernier sondage 

Pensez-vous que les autorités font le nécessaire pour faciliter la vie quotidienne des handicapés ?

Oui : 5,05%
Non : 93,09%
sans opinion : 1,86%



Suivez-nous sur :

Facebook Twitter Google

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site