Jeudi 19 mars 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Les choses de la vie
Ce monde qui bouge
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 

Le soir videos


Video sur Youtube

Nos archives en HTML


Mur en approche !

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
Ses médecins français parlent d’un véritable miracle. L’état de santé de Saâdani s’est amélioré de manière fulgurante dès qu’ils lui ont mis une …

…Clé dans le creux de la main !

Benbitour l’a redit ces dernières heures : « L’Algérie se dirige tout droit vers le mur. » Avant lui, d’autres voix, nombreuses, de plus en plus nombreuses, ont toutes tenu à avertir de la présence de ce fameux mur dans le radar et à prévenir que notre trajectoire allait nous le faire percuter de plein fouet. Image impressionnante d’un pays, tout entier en mouvement vers un mur ! Je connaissais jusque-là la dérive des continents, j’apprends maintenant qu’un territoire surmonté d’un drapeau peut aussi bouger, glisser subrepticement vers un mur. Ni Benbitour ni tous les alerteurs d’opinion ne nous précisent quand aura lieu la collision. En même temps, ce n’est pas vraiment leur métier, le calcul des trajectoires des pays qui se dirigent droit dans le mur. Ce doit être des fonctions compliquées, des estimations et des combinaisons de probabilité ardues à souhait. Et c’est là que je me maudis d’avoir séché mes cours de maths, quand je traînais encore à l’école. Si j’avais tendu une oreille un peu plus attentive à ce coopérant français qui tentait vainement d’attirer mon regard littéralement scotché sur le jardin Marengo, en contrebas de ma fenêtre, au lycée Okba, peut-être qu’aujourd’hui, j’en saurais un peu plus sur ce satané mur et sur notre rendez-vous avec sa solidité. On ne se refait pas ! Et je suis là, comme vous, à ne pas savoir si je dois sauter sur une autre parcelle de territoire, surplombée d’un autre drapeau dans l’espoir d’échapper à la collision avec le mur. A mon âge, avec mon arthrite, je ne me vois pas vraiment plier les jambes dans une barque humide, se remplissant dangereusement d’eau de mer et de vomi, plusieurs heures de suite, ou pis, aller nourrir des sardines revendues ensuite 700 dinars le kilo dans mon petit village. Non ! Je suis ici. Vous aussi. Et nous sentons tous que l’embarcation Algérie avance, mètre après mètre, parfois plusieurs kilomètres en un seul jour -comme on l’a encore vu avec le « procès » Sonatrach- vers ce foutu mur. Le truc qui me permet de tenir, c’est Hamid. Qui est Hamid ? Un maçon. Un artisan-maçon qui vient de temps à autre réparer des trucs à la maison. Hamid, les murs, il connaît bien. Et selon la théorie de Hamid, l’idéal, ça serait que nous heurtions le mur en son centre. C’est la zone du mur qui résiste le moins à un choc contre un pays qui dérive. Il paraît que nous aurons moins mal si nous tapons au milieu du mur. Va savoir ! Hamid, la plupart des murs qu’il a construits, c’était en France. Et ici, en Algérie, ce sont les Chinois qui construisent tous nos murs. Les Chinois ! Vous vous rendez compte ? Des mecs qui viennent d’une contrée appelée l’Empire du Milieu ! Pour sûr, nous n’avons aucune chance contre leurs murs. Ni au milieu. Ni sur les côtés. C’est foutu ! En attendant la collision fatale, je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

Dernier sondage 

Pensez-vous que le Cnapeste devrait mettre fin à sa grève ?

Oui : 67,21%
Non : 29,1%
Sans opinion : 3,69%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site