Mardi 24 mars 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Société
A fonds perdus
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 

Le soir videos


Video sur Youtube

Nos archives en HTML


Actualités : TRANSPORTS
Le dossier poids lourds soumis au gouvernement


Le dossier des «poids lourds» sera incessamment présenté au gouvernement. Ces véhicules seront équipés de chronotachigraphe, a indiqué le ministre des Transports.

Rym Nasri - Alger (Le Soir)
Pour Amar Ghoul, le dossier poids lourds est «très important». Il sera incessamment présenté au gouvernement. «Nous avons constaté que de nombreux accidents de la circulation sont provoqués par les poids lourds, camions et bus et engendrent un nombre important de décès», a-t-il souligné hier, en marge du 8e Forum international des prévisions saisonnières de l’Afrique du Nord, tenu à Alger.
Face à l’hécatombe provoquée par ces véhicules, le gouvernement a pris les devants. «Nous avons décidé d’équiper les véhicules de 3,5 tonnes et plus, à l’avenir, de chronotachygraphes. Un équipement moderne et numérique qui sera installé dans chaque bus et chaque camion pour mesurer les vitesses à tout instant, le temps de conduite et de repos», explique le ministre des Transports.
Il rappelle que la réglementation exige un temps minimum de pause pour une certaine durée. «Le chronotachygraphe enregistre justement le temps de pause», dit-il. Un équipement aux normes européennes dont «l’Algérie a déjà passé commande». Ce texte prévoit des sanctions «très sévères», dira Amar Ghoul, allant d’une amende au retrait définitif du permis de conduire et au retrait de l’autorisation attribuée à l’entreprise publique ou privée. Le ministre rappelle, par ailleurs, que le facteur humain est à l’origine de 95% des accidents de la circulation. Toutefois, il n’exclut pas la responsabilité des conditions météorologiques. «Nous enregistrons beaucoup d’accidents par mauvais temps», dit-il. Selon lui, les gens n’accordent pas de l’importance à l’information météorologique. «Même ceux qui sont chargés de gérer cette information dans le cadre préventif ne prennent pas en charge ces informations», a-t-il ajouté.
Il plaide ainsi pour la création d’un espace au sein de l’Office national de météorologie pour assurer l’encadrement «humain spécialisé». «Il sera dédié à la mise à niveau de l’information météorologique et de sa transmission», précise-t-il.
Ry. N.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site