Mercredi 1er avril 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Sports : CR Belouizdad
Réda Malek : «La trêve est venue au mauvais moment pour nous»


Le président du CR Belouizdad (Ligue 1 algérienne de football), Réda Malek, a estimé mardi que la trêve qu'observe la compétition jusqu'au 14 avril est venue au mauvais moment pour son équipe, à six journées de l'épilogue.
«Je pense que cette trêve est venue au mauvais moment pour nous, car nous aurions aimé continuer à jouer, mais il faut faire avec ces aléas. Le staff technique tâchera de préserver la mobilisation chez les joueurs», a affirmé à l'APS le premier responsable du Chabab.
Le CRB reste sur une contre-performance à domicile face à la JS Saoura (1-1), dans le cadre de la 24e journée. Revenant sur cette rencontre, Réda Malek a estimé que son équipe aurait pu prétendre à la victoire.
«Franchement, les joueurs auraient pu gagner le match, n'était le but égalisateur de l'adversaire, survenu au début de la seconde période, mais il ne faut pas leur en vouloir, surtout qu'ils ont été soumis à la pression de certains supporters qui se sont distingués par un comportement indigne», a regretté Malek.
Le président du CRB, n'a pas hésité à pointer du doigt «certains pseudo-supporters» qui selon ses propos, sont en train de nuire à la sérénité du groupe, à un moment crucial de la saison.
«Ce que j'ai enduré personnellement samedi au stade du 20-Août-1955 est regrettable, même les joueurs n'ont pas été épargnés en entendant toutes sortes d'insultes. Avec ce genre de comportement, ils sont en train de me pousser à quitter le club, et le grand perdant sera bien évidemment l'équipe», a souligné Malek.
Allant plus loin, Malek a menacé de délocaliser les prochains matchs de l'équipe à domicile «en dehors du stade du 20-Août pour épargner les joueurs d'une pression injustifiée et qui n'a pas lieu d'être».

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site