Mercredi 1er avril 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : 10 NARCOTRAFIQUANTS ARRÊTÉS PAR LA GENDARMERIE
Un kg de cocaïne pure saisi à Blida


Suite à une information parvenue aux éléments de la gendarmerie d’El Affroun, à l’est de Blida, faisant état du passage de deux véhicules transportant une quantité de drogue forte sur l’axe routier entre Koléa et Blida (RN 69) en empruntant la route d’El Affroun, une enquête a été ouverte. Ainsi, un grand renfort a été mis en place sur le tronçon routier en question, notamment des équipes cynophiles.
Pour ce faire, les usagers de cet axe routier furent soumis à de minutieux contrôles, notamment les véhicules suspects. Cette opération s’est soldée par l’interception de deux véhicules. Le premier, une Peugeot 208 immatriculée à Tizi-Ouzou, dont le chauffeur a été rattrapé par un garde mobile après avoir tenté de forcer le barrage de gendarmerie, et le deuxième, un Renault Master immatriculé à Blida.
Le passager qui se trouvait à côté du conducteur de ce dernier véhicule, un jeune homme de 29 ans, a paniqué à la vue des gendarmes et a tenté de fuir à travers un verger tout en essayant de jeter un sachet en plastique noir.
Les gendarmes arrêteront le fuyard et récupéreront le sachet noir dans lequel était dissimulée une quantité évaluée à un kilogramme de cocaïne brute.
Envoyée pour analyse à l’Institut national de criminologie de Bouchaoui, il s’avèrera que la quantité de drogue saisie était pure et lorsqu’il lui est ajouté d’autres produits pour sa commercialisation, celle-ci produira une quantité de 100 kilogrammes de cocaïne.
Auditionnés, les trois narcotrafiquants dénonceront leurs acolytes au nombre de sept qui habitent dans les wilayas de Relizane, Saïda et Tipasa. Leurs domiciles fouillés, des indices quant à leur implication y seront retrouvés, notamment une somme d’argent estimée à 500 millions de centimes et des voitures utilisées pour assurer la route aux trafiquants.
Une fois la procédure d’enquête ficelée, les dix narcotrafiquants ont été présentés devant le juge d’instruction du tribunal d’El Affroun qui les placés sous mandat de dépôt.
M. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site