Jeudi 2 avril 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Monde
Ce monde qui bouge  
Digoutage
Entretien
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Culture : 2e édition de «Algé’Rire Comedy»
Mohamed le Suédois, le Comte de Bouderbala et Olivier de Benoist à Alger


BroShing Events, en partenariat avec le ministère de la Culture, organise la 2e édition du festival «Algé’Rire Comedy», prévue du 13 au 16 mai 2015 au Palais de la culture Moufdi-Zakaria à Alger. Cet événement accueillera des artistes de renom, à l’image du Comte de Bouderbala ou d’Olivier de Benoist. «Algé’Rire Comedy» est aussi l’occasion de promouvoir de jeunes humoristes algériens, de différentes villes du pays grâce au grand concours national du rire et de la comédie, le «National Algé’Rire».
Parrainés par Kamal Abdat, les «rieurs» algériens vont s’affronter du 1er au 25 avril 2015 à coups de vidéos de sketchs, one-man-shows, stand-up, mais aussi des pièces de théâtre comiques. Les meilleurs seront sélectionnés pour le grand casting «National Algé’Rire» qui se déroulera à la fin du mois d’avril au Palais de la culture d’Alger et qui sera qualificatif pour la grande finale qui aura lieu pendant le «Algé’Rire Comedy». Les concurrents seront sélectionnés par un jury de professionnels de la comédie, présidé par Hichem Mesbah, un des trois «fous» des fameuses «Folies berbères». Mohamed le Suédois sera de la partie et viendra en mai nous remonter le moral avec son nouveau spectacle, Remonté, dans le cadre du Festival du rire d’Alger. Originaire de Marseille, l’humoriste Mohamed le Suédois est installé aujourd’hui à Paris. Il se produit régulièrement à l’Apollo Théâtre où le public apprécie son humour de «cigale du Sud». «Remonté, un peu en colère, je vais parler de faits de société, de l’actualité, de certains comportements. De choses que j’ai pu observer dans la vie de tous les jours et qui m’interpellent. J’évoquerai les hypocrites, radins, crasseux, fainéants, les couples qui se disputent. Je taquinerai les femmes», dira-t-il au sujet de ce Remonté, écrit en mai 2014. Seul en scène, avec une mise en scène signée de Christian Rubio et produit par Production Artistic Records (Phillipe Delmas), il emmènera le public sur les traces de personnages à travers lesquels chacun pourra se reconnaître (il fait mouche à chaque coup). «Momo» est parti en tournée nationale en France entamée à Marseille le 6 mars dernier. Entre stand-up et sketchs, il viendra aussi chez nous faire rire les spectateurs. Il leur parlera, entre autres, de la Suède, pays nordique où il a vraiment vécu. D’ailleurs, son histoire part d'une rencontre fortuite en Suède.
«Les gens n'ont pas l'habitude des Maghrébins là-bas. Alors, lorsque j'ai fait la connaissance d'une fille, ça l'a surprise», se marre Mohamed. Dans le spectacle «Malcomique remonté», il fait référence à Malcolm X, militant noir américain des années 1950. Mohamed le Suédois garde toujours un mot pour rire. «Je touche des sujets que persone n'ose aborder au quotidien comme les radins ou les défauts des gens. Je taquine aussi la gent féminine qui s'imagine une vie virtuelle et enjolive les choses.» Avec son humour à la fois subtil et corrosif, le «phénomène du rire épicé», Mohamed le Suédois fait même penser, par moment, à Elie Kakou. «C'est une personne qui m’a intriguée dès ma jeunesse. Puis il y a eu Gad Elmaleh et surtout Jamel Debbouze. Il m'a vraiment donné envie de faire de l'humour. J'étais ravi de voir un Maghrébin réussir à la télévision.»
D'origine algérienne, Mohamed le Suédois se considère aussi français.
«Les propos de Zlatan sont inacceptables, s’il considère que la France est un pays de merde, eh bien qu’il dégage en Algérie !» avait répondu Marine Le Pen à Zlatan Ibrahimovic qui est suédois et qui, contrairement à Mohamed le Suédois, n’a rien à voir avec l’Algérie. La réalité a dépassé la fiction !
Kader B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site