Dimanche 5 avril 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Ici mieux que là-bas  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Le DG de l’ETUSA au Forum de DK News :
«Le wifi dans les bus, ces jours-ci»


Les autobus de l’Etablissement public de transport urbain et suburbain d’Alger (Etusa) seront équipés très prochainement de la connexion wifi.
Cherif Bennaceur - Alger (Le Soir)
«Le wifi dans les bus, c’est ces jours-ci», assurait hier le directeur général de l’Etusa, Yacine Krim, qui était l’invité du Forum du quotidien DK News et qui indiquera que des autobus de son entreprise sont déjà équipés de systèmes sonores et vidéo, fournis par une microentreprise algérienne.
Outre le déploiement d’agents de police pour sécuriser les déplacements des voyageurs, Yacine Krim évoquera des efforts continus pour assurer l’accessibilité au transport pour les personnes à mobilité réduite (PMR) ou celles malades.
L’Etusa met en effet à la disposition de certains usagers deux microbus pour assurer leur déplacement de leur domicile vers les structures hospitalières.
Des prestations et autres qui s’inscrivent dans le cadre de l’amélioration de la qualité de service que le Dg de l’Etusa souhaite davantage «acceptable». En ce sens, l’établissement a commandé un sondage d’opinions pour évaluer cette qualité de service (amabilité, ponctualité…) et dont les résultats seront communiqués «d’ici une douzaine de jours».
Une qualité de service voulue améliorée tant dans les 650 autobus en service actuellement que dans les 300 bus qui seront acquis auprès de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI). «Nous allons lancer cette commande dans quelques jours», a indiqué l’invité de DK News ajoutant que certains de ces nouveaux autobus seront dotés d’équipements pour les PMR, avec l’objectif d’y consacrer 5 bus.
En fait, l’Etusa dispose actuellement de 200 bus consacrés au transport public et de 120 pour le transport de personnels d’entreprise, comme elle assure l’exploitation de 300 véhicules de transport d’étudiants.
Un parc qui a permis d’assurer le transport en 2014 de 22 millions de voyageurs qui «ont payé leurs tickets de transport, sans omettre les abonnements» et «autant» d’étudiants, précise le Dg de l’Etusa. Celle-ci exploite 72 lignes sur l’ensemble de la wilaya avec 22 lignes pour le transport de nuit, indique-t-il, évoquant également l’ouverture d’une dizaine de nouvelles lignes couvrant les zones périphériques (Birtouta, Chaïbia, Baraki, Sidi Moussa….) et un maillage progressif des nouvelles zones d’habitations.
Une couverture qui sera renforcée durant le mois de Ramadhan, un plan spécial devant être dévoilé à ce titre le mois prochain, dira l’hôte de DK News. Indiquant un ratio de quatre agents par autobus contre une moyenne internationale de 6 à 8 agents, un déficit que l’établissement entend «améliorer», Yacine Krim indique que l’Etusa emploie actuellement 2700 travailleurs.
Un personnel dont les conditions socioprofessionnelles devraient s’améliorer, une nouvelle convention collective révisant l’actuelle (datant de 1997) devant être signée «très prochainement», selon Yacine Krim.
Le DG de l’établissement évoque en fait «un climat social calme» au sein de son entreprise qui a vécu une période «difficile» en 2012 (suite au mouvement de grève), voire une situation de «quasi-faillite».
Toutefois, la situation financière de l’Etusa est actuellement «bonne» selon son premier manager, même s’il s’est refusé à dévoiler les résultats financiers réalisés ainsi que l’impact du transport par métropolitain et tramway sur la trésorerie de son entreprise.
Yacine Krim évoque plutôt «la complémentarité» entre l’Etusa et les autres moyens de transport, l’ex-Régie syndicale de transport d’Algérie ayant vocation selon lui à assurer «le rabattage» vers les stations métro et tramway.
Notons que l’Etusa est actionnaire à hauteur de 41% et à 36% dans les deux sociétés gestionnaires du Métro d’Alger et du Tramway d’Alger.
En outre, l’Etusa qui gère actuellement quatre téléphériques et une télécabine, engage concrètement un partenariat (51/49) avec le constructeur français Poma dans le domaine de la conception, fabrication et exploitation des télécabines.
C. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site