Mercredi 8 avril 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Ne vous fiez plus aux cheveux gris !

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
Collision entre deux bus. Bilan très lourd. Deux morts,
vingt blessés et une…

… Connexion Wifi brutalement
interrompue !

Pourquoi je ne me lève pas pour céder ma place de bus à ce septuagénaire ? Vous ne lisez pas les journaux ? Faut vous informer, les amis ! A Boumerdès, l’armée vient d’abattre un terroriste âgé de… 71 ans ! Oui, m’sieur ! 71 ans bien tassés. Tassés sous terre depuis son inhumation. Il avait pour blaze Abu Djaffar et sévissait dans les maquis depuis l’époque du GIA. Moi, dès que j’ai appris la nouvelle stupéfiante de l’élimination d’un tango de 71 ans, j’ai pris un certain nombre de mesures d’auto-sécurité, de vigilance préventive. Je me méfie de tous les vieux ! Plus de compassion automatique pour les chibani. Ils sont suspects jusqu’à preuve du contraire. Les cheveux gris ne sont plus un signe de sagesse à mes yeux. La vue d’un visage ridé ne me fait plus le même effet qu’avant. «Dorénaprésent», j’essaie de lire entre les rides, armé de toute la méfiance de la terre. Avant, les vieux, je m’adressais à eux avec respect, en leur décernant mécaniquement le label «Yal Hadj». Cette époque est révolue ! Y a plus de Hadj qui tienne. Qui me dit que le rabougri qui me fait face a été vraiment à La Mecque et que le couffin de chanvre tressé qu’il tient au bout de son bras flétri ne cache pas une bombe ? Je n’ai plus aucune garantie ! D’ailleurs, je suggère aux autorités de faire fouiller systématiquement les couffins des vieux qui se promènent aux abords des marchés bondés de monde. Les vieux, c’est la vraie faille dans le dispositif de sécurité. A trop nous focaliser sur les jeunes en forme, bien portants et d’allure gaillarde et sportive, nous laissons passer de vieux filous bourrés de mauvaises intentions et de C4. Et la vigilance ne doit pas seulement se limiter au filtrage des barrages. Non ! Il faut passer des consignes fermes aux pharmacies. Les patrons d’officines doivent systématiquement signaler tous les vieux qui viennent acheter chez eux des analgésiques, des médicaments pour l’arthrose, des crèmes et des pommades pour les articulations douloureuses. C’est bien le diable si dans le tas des suspects ainsi dénoncés on ne tombe pas sur un terroriste de 70 ans et plus, venu calmer son arthrite qui l’empêche de bien caler son doigt tordu sur la gâchette de son arme automatique. Les services de communication de l’ANP ne le disent pas, mais je suis sûr que dans la casemate où se cachait Abu Djaffar, ils ont dû tomber sur tout un stock de minerves, de ceintures lombaires et abdominales, de dentiers et de bridges de rechange ainsi que sur un lot de sachets de soupe aux légumes. Aux vieux légumes ! Je comprends un peu que ce genre d’infos ne fuite pas. Les services de sécurité ne veulent sûrement pas créer une psychose aux vieux. Qu’importe ! Moi, je suis sur mes gardes. Mon beau-père de 80 ans a promis de passer à la maison pour embrasser ses petits-enfants. Je l’attends ! Je l’attends de pied ferme. S’il croit m’attendrir en jouant sur la corde sensible des enfants, il se trompe lourdement, le vieux grigou ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

Dernier sondage 
Pensez-vous qu’Algérie Télécom devrait rendre gratuites les communica- tions d’un téléphone fixe vers un autre fixe ?
Oui : 80,20%
Non : 17,69 %
Sans opinion : 2,11 %

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site